Plusieurs citoyens unissent leur voix, afin de préserver l’espace vers sur lequel la construction du projet Maison des ainés et alternatives Valleyfield est prévue. Ainsi, une pétition a été lancée afin de trouver une piste de solution permettant la conservation du parc des Mouettes. VIVA MÉDIA a reçu cette missive provenant de Chrystine Goyette, une citoyenne de Salaberry-de-Valleyfield:

La Ville projette la construction d’une maison des aînés et alternative dans un parc qui offre une magnifique vue sur le lac St-François.

 

Il y a deux enjeux bien distincts dans ce projet : le premier, la construction d’une maison des aînés et alternative, et le second, la destruction d’un parc, un espace vert d’une valeur inestimable.

 

Pour ce qui est de la construction d’une maison des aînés et alternative, c’est comme toute chose, certaines personnes sont contre, d’autres sont pour. Pour ma part, je suis très en faveur de projets qui peuvent améliorer la qualité de vie des aînés.

 

Pour ce qui est du parc, ce projet est présenté par la Ville dans les médias avec des titres tels que « Le parc des Mouettes sera bonifié »

 

En réalité le parc actuel, soit la section clôturée et aménagée, sera diminué d’un peu plus de 50% de sa superficie. Il restera à peine 100 pieds le long de la rue Saint-Louis.

 

La superficie du lot que la Ville veut vendre compte 17 881 m2². Cette superficie sera occupée par 48 places de stationnements, allées de circulation, quais de déchargement de marchandises et deux bâtiments qui occuperont 13 941 m², soit pratiquement 80% de l’espace vert.

 

Ces chiffres parlent d’eux même, le parc des Mouettes ne sera pas bonifié, il sera plutôt détruit.

 

Nous aimerions que la Ville envisage cette immense construction dans des secteurs en développement, comme celui de la rue de la Barrière; les nouveaux résidents s’y installeraient ensuite en toute connaissance de cause.

 

Cependant, le Ministère veut acquérir les terrains pour les maisons des ainés des Municipalités alors que les terrains de la rue de la Barrière appartiennent à des particuliers.

 

Mais bon, rien n’empêche la Ville de les acheter. Il y a aussi des possibilités similaires dans le secteur de Grande-Île et à d’autres endroits.

 

Nous avons présentement une pétition en ligne et une pétition manuscrite qui circulent. À ce jour, près de 400 signataires demandent au Conseil municipal de mettre la vente du parc momentanément en veille pour quelques mois afin de trouver des pistes de solution qui épargneraient ce magnifique espace vert, d’une valeur inestimable.

 

Les parcs sont de juridiction municipale, mais le MAMH représente aussi les citoyens.

Nous croyons que le Ministère doit nous supporter dans ce dossier.

 

Malheureusement le temps nous presse le conseil de ville cède le terrain mardi qui vient soit le 19 mai et ce même si nous sommes informés du projet juste depuis mercredi le 13 mai et nous avons une journée fériée entre ça. La démocratie n’est pas au rendez-vous dans ce dossier.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Un commentaire

  • Avatar Lapointe dit :

    Je vous invite à supporter notre cause pour préserver nos espaces verts en signant la pétition sur petitiononline parc des mouettes.

Laisser un commentaire