Compte tenu du contexte actuel, le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges a annulé l’édition 2020 de l’événement Les Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion dans sa forme habituelle. Toutefois, une version numérique des festivités est prévue les 5, 6 et 7 juin 2020.

Cette année, l’esprit de cette fête historique voyagera à travers les écrans afin de transporter les participants à l’époque de la Nouvelle-France. Le porte-parole de l’évènement, Eric Michaud, sera le fil conducteur d’une série de surprises, mises en ligne sur la page Facebook Les Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion pendant les festivités virtuelles.

 

 

Les seigneurs soupent chacun chez soi

 

Le vendredi 5 juin à 19 h, les festivités débuteront par le traditionnel repas, directement de vos maisons. Animée comme toujours par Eric Michaud, dans son personnage d’Ubert Sanspré, cette version virtuelle nous permettra de vivre l’événement tous ensemble mais chacun chez soi. Profitez de l’occasion pour enfiler votre costume de l’époque du régime seigneurial que vous n’aurez pas la chance de porter cette année. Vous êtes même invités à reproduire un festin d’antan en cuisinant un velouté de courge, des saucisses de sanglier, du pain banique ou bien une salade de concombres pour ne nommer que ceux-ci.

 

 

 

Concours virtuel de la grande menterie en Nouvelle-France

 

Le samedi 6 juin à 19 h, le Concours virtuel de la grande menterie en Nouvelle-France, sera présenté. Les cinq conteurs-menteurs à s’affronter sont Véronic Béchard, Francis Désilets, Marc-André Fortin, Yoda Lefebvre et Eric Michaud. Deux prix leur seront décernés soit le prix du jury et le coup de cœur du public. Le jury sera composé d’Annie Dubé, directrice de la Maison Funéraire Roussin, de Julie Lemieux, mairesse de la municipalité de Très-Saint-Rédempteur, et de Jasmine Sharma, conseillère à la Ville de Vaudreuil-Dorion. Pour sa part, le grand public aura jusqu’au lendemain dimanche 7 juin à 15 h pour voter en inscrivant le nom de son coup de cœur en commentaire sur la publication originale de la vidéo sur Facebook.

 

 

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire