Le magasinage des Fêtes est un incontournable pour la plupart des Canadiens, alors que le Vendredi fou approche à grands pas.

Selon un récent sondage d’Equifax Canada, qui s’est déroulé en ligne entre le 11 et le 13 septembre 2020 auprès de 1 539 Canadiens, 58 % des répondants ont affirmé qu’ils dépenseront à peu près le même montant que l’an dernier, alors que 4 % ont indiqué qu’ils dépenseront davantage pour leurs cadeaux cette année. Seulement 33 % ont répondu qu’ils dépenseront moins.

Même si la plupart des gens vont de l’avant avec leurs plans de magasinage des Fêtes, la façon dont ils comptent magasiner et célébrer sera différente cette année en raison de la pandémie. Si un plus grand nombre de consommateurs prévoient de magasiner en ligne cette année (65 %), 48 % des répondants ont affirmé que la pandémie de Covid-19 les a obligés à modifier leurs plans de magasinage des Fêtes. De plus, 56 % ont indiqué qu’ils ne visiteront pas leur famille élargie pendant la période des Fêtes; ce nombre grimpe à 60 % pour les consommateurs de 55 ans et plus.

« Malgré la COVID-19, l’optimisme est toujours au rendez-vous concernant les préparatifs pour les Fêtes, explique Rebecca Oakes, vice-présidente adjointe, analyse avancée chez Equifax Canada. Sur une note positive, il semble que la plupart des gens prévoient toujours d’acheter des cadeaux, même s’ils n’ont pas l’intention de voir leur famille élargie pendant la période des Fêtes par mesure de protection. Cela dit, il est important de faire le point sur ses finances et de préparer un budget réaliste pour éviter les mauvaises surprises en commençant la nouvelle année. »

Cartes de crédit et endettement

Toujours selon les résultats du sondage, l’utilisation globale des cartes de crédit est demeure faible, avec une baisse de 10 % sur douze mois lors des deux derniers trimestres, comparativement à la même période en 2019. Cependant, les dépenses de consommation qui ont connu une baisse importante en avril et en mai sont revenues au T3 au même niveau qu’avant la Covid-19.

Voici quelques faits saillants des résultats du sondage concernant les cartes de crédit, les dépenses et les dettes.

61 % des répondants ont affirmé qu’ils utilisent leur carte de crédit plus souvent que l’argent comptant pour leurs achats.

54 % préparent un budget pour le magasinage des Fêtes.

33 % ont indiqué qu’il leur faut un mois ou plus pour rattraper le retard dans le paiement des achats des Fêtes.

33 % éprouvent beaucoup d’anxiété au sujet de leur niveau actuel d’endettement personnel.

19 % regrettent leurs achats des Fêtes après avoir reçu leur relevé de carte de crédit.

Afin d’éviter que votre situation financière vous donne des maux de tête au lendemain des Fêtes, l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) encourage les Canadiens à faire le point sur leurs finances personnelles. Novembre étant le Mois de la littératie financière au Canada, le moment est idéal pour commencer à planifier les dépenses de la période des Fêtes. L’ACFC recommande d’établir un budget et d’évaluer votre situation financière pour mieux cibler les dépenses que vous pouvez vous permettre. Compte tenu de l’incertitude et des défis causés par la pandémie de Covid-19, il est d’autant plus important de prendre des décisions financières éclairées.

Les effets de la Covid-19

En ce qui concerne les effets de la pandémie de Covid-19 sur la situation financière des répondants, le sondage a révélé ce qui suit :

31 % des répondants sont d’accord pour dire que leur emploi est moins sûr en raison de la Covid-19.

68 % ont affirmé avoir reporté au moins un achat important depuis le début de la pandémie.

59 % ont reporté leurs vacances.

25 % ont reporté un projet de rénovation.

22 % ont reporté l’achat d’un véhicule.

19 % ont reporté l’achat d’une nouvelle maison.

« Même si personne n’aime devoir reporter un achat important, les données de notre sondage confirment que la plupart des gens continuent d’agir de manière responsable par rapport à leur endettement, explique Rebecca Oakes. Le fait de trop s’endetter en période d’incertitude financière peut être stressant. L’optimisme est une bonne chose, mais il est très important de planifier les achats importants. La vérification de vos dossiers de crédit est un bon point de départ pour vous assurer que tout est en règle, ce qui peut être bien utile notamment si vous devez faire une demande de prêt. »

Environ six Canadiens sur dix observent les effets de la Covid-19 sur leur situation financière d’un œil optimiste; près de la moitié (45 %) déclarent s’attendre à ce que les finances de leur ménage se stabilisent au cours des six prochains mois. Les perspectives positives ne s’arrêtent pas là, puisque 58 % des répondants du sondage ont indiqué passer plus de temps à l’extérieur et 57 %, avoir adopté un mode de vie plus sain.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire