La vitesse a ses limites | VIVA MÉDIA Skip to main content

Afin d’assurer une meilleure sécurité dans ses rues, la Ville de Vaudreuil-Dorion a abaissé la limite dans plus de 400 rues résidentielles en 2017. Sur celles-ci, la circulation est autorisée à un maximum de 40 km/h.

En 10 ans, le comité de circulation de la Ville de Vaudreuil-Dorion a traité 951 demandes, dont 248 dans la catégorie “problème de vitesse”. Cela représente environ 25 signalements par année. (Photo Mathis Denis)

Il est rare que la problématique de la vitesse dans les rues ne soit pas au cœur des discussions des citoyens. Cependant, à Vaudreuil-Dorion, les requêtes pour signaler ce genre de situation ne sont pas aussi présentes qu’il serait possible de croire.

Olivier Van Neste, directeur général à la Ville de Vaudreuil-Dorion, informe que 248 signalements pour ce type de problématique ont été reçus à la ville lors des 10 dernières années.

« En 10 ans, le comité de circulation a traité 951 demandes, dont 248 dans la catégorie “problème de vitesse”. Cela représente environ 25 signalements par année. Le comité de circulation est composé de conseillers municipaux, d’employés de la ville et d’un policier de la Sûreté du Québec. Il travaille en étroite collaboration avec le Service des travaux publics et fait appel, à l’occasion, à du personnel technique », explique le directeur général.

Sensibilisation

La sensibilisation est parfois l’élément clé pour faire adopter de bonnes habitudes aux automobilistes. À Vaudreuil-Dorion, des activités de sensibilisation ont lieu chaque année. Par exemple, la Sûreté du Québec et la patrouille municipale ont tenu une activité de sensibilisation le 22 mai dernier, à l’intersection de Dumberry et de l’avenue Saint-Charles pour contrer l’interblocage, vérifier les ceintures et les cellulaires, etc.

« Ce genre d’activité a aussi eu lieu dans les dernières années pour les traverses piétonnières. Nous avons fait des publications en avril pour le respect des vitesses. Aussi, tel qu’il l’est annoncé dans la dernière édition du Trait d’union, nous allons cet été installer un nouveau type de panneau conçu sur mesure pour sensibiliser les automobilistes à réduire leur vitesse sur les routes panoramiques. »

Olivier Van Neste confirme que d’autres activités de sensibilisation s’ajouteront certainement au cours de l’été. Dans certains cas, les requêtes traitées par le comité de circulation peuvent mener à une activité de sensibilisation dans un secteur ciblé, par une communication aux portes à porte par exemple.

Fait également à ne pas passer sous silence, le projet de « rues actives ». Il s’agit d’un projet visant à encourager le jeu libre dans les rues autorisées de Vaudreuil-Dorion de façon sécuritaire.

L’initiative repose sur l’engagement de 66 % des résidents à conduire lentement en présence de piétons, de cyclistes, d’enfants qui jouent dans la rue, etc. Avant qu’une rue soit désignée comme étant une rue active, le répondant a recueilli les signatures des deux tiers des résidents des unités d’habitations.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!