Coteau-du-Lac laisse tomber des subventions de 2 millions $ pour sa bibliothèque | VIVA MÉDIA Skip to main content

Coteau-du-Lac – Il faudra oublier le projet de nouvelle bibliothèque annoncé en mai dernier par la Ville de Coteau-du-Lac!

Lors de la dernière assemblée régulière du Conseil municipal, les élus ont décidé par un vote majoritaire de 4 contre 3 de reléguer aux oubliettes la construction d’une bibliothèque au coût de 6,1 millions $, dont près de 2 millions $ seraient financés par les gouvernements provincial et fédéral.

« En 2023, les membres du conseil vont rediscuter des besoins et de la faisabilité autant technique que financière pour éventuellement améliorer l’offre de service de la bibliothèque », a fait savoir la mairesse Andrée Brosseau.

Il y a donc eu changement de cap pour ce projet qui, selon les informations communiquées à La Voix Régionale en mai, consistait à « construire un nouvel immeuble moderne pour abriter la bibliothèque coteaulacoise en réponse aux besoins d’une population en pleine croissance. »

La Ville de Coteau-du-Lac devait contribuer à la hauteur de 4,1 millions $ au montage financier de cette future réalisation. « On y aménagera des locaux conviviaux propices à accueillir un plus grand nombre d’usagers et à offrir des services de qualité. Nous recevons cette annonce avec enthousiasme. La subvention constitue un levier indispensable pour la construction d’une nouvelle bibliothèque dans notre noyau villageois », avait déclaré Mme Brosseau.

Aujourd’hui (jeudi), la mairesse a justifié l’arrêt des procédures de subventions par le fait que les modalités du projet ont évolué et entraîné des modifications constantes liées notamment au coût et aux exigences de réalisation, entre 2020 et 2022. « C’est pourquoi, avant de continuer les démarches, de procéder à la signature de convention et aux présentations publiques, j’ai demandé aux membres du conseil de se positionner par vote lors de la dernière séance », explique Mme Brosseau.

La mairesse mentionne que la décision favorable pour l’acceptation d’une subvention de près de 2 millions $, en mai 2022, n’obligeait pas le conseil à s’engager pour la réalisation du projet, qui demeurait au stade d’ébauche. Mme Brosseau ajoute que, dans l’ordre des choses, les étapes du processus sont les suivantes : signature de la convention avec le ministère de la Culture et des Communications; soirée d’information publique; mise en branle du processus légal de règlement d’emprunt.

Cette dernière étape comprend : le dépôt d’un avis de motion indiquant l’intention d’adopter, à une séance subséquente, un règlement décrétant un emprunt pour l’exécution des travaux; le dépôt du projet de règlement à être adopté à une séance subséquente; la consultation publique (optionnelle dans le processus, mais prévue ici dans la démarche); l’adoption du règlement d’emprunt; la tenue de registre.

« Il faut comprendre que l’arrêt du processus ne signifie pas que le Conseil s’oppose à la bonification de la bibliothèque Jules-Fournier », conclut la mairesse Andrée Brosseau.

En mai dernier, la mairesse de Coteau-du-Lac, Andrée Brosseau était entourée des députés Claude DeBellefeuille et Marilyne Picard lors de l’annonce de la construction d’une nouvelle bibliothèque au coût de 6,1 millions $. Cinq mois plus tard, le projet est abandonné.

(Photothèque)

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!