Une ambiance de fête les suit partout où ils passent. Les membres du groupe Lendemain de veille, qui roule sa bosse infailliblement depuis 10 ans, ne s’en cachent pas : leur musique en est une de « party ». Que ce soit avec ses propres compositions ou des reprises de grands succès québécois, le groupe fait résonner sa musique joyeuse un peu partout au Québec.

Le groupe en juin 2018, lors d’un spectacle donné à Saint-Rémi.

Bien que leur message soit un véritable hymne à la bamboche, les musiciens s’étonnent de toucher un public aussi vaste, allant du bambin au retraité. Leur secret? Leurs notes transpirent la joie de vivre et leur enthousiasme est aussi sincère que contagieux.

« Nos chansons sont imagées et joyeuses. Même si à la base on s’adresse plutôt à des 20-40 ans qui fêtent et prennent de l’alcool, le côté coloré de notre musique plaît aux enfants. On a même été agréablement surpris plusieurs fois de voir plein de gens dans la soixantaine dans le public ! Aucun public ne nous fait peur, on finit toujours par rallier tout le monde et avoir du fun, » mentionne Marc-André Rioux, un des membres piliers du groupe.

L’histoire de Lendemain de veille a débuté à Saint-Etienne-de-Beauharnois en 2008. Le groupe, qui a commencé par reprendre des chansons francophones et anglophones, s’est tranquillement dirigé vers un répertoire uniquement francophone et folklorique. Deux des trois membres fondateurs, Marc-André Rioux, chanteur et guitariste, et Jérémy Gendron, batteur, ont également ajouté des compositions originales au registre du groupe, pour le plus grand plaisir des fans et que l’on peut trouver sur l’album 1000 bouteilles.

L’ascension continue de Lendemain de veille est imputable non seulement à l’entrain et au savoir-faire musical des membres, mais également à leur sens des affaires, car ils gèrent eux-mêmes le groupe, sur tous les plans et sans gérant. Une recette gagnante dans leur cas puisque les succès pleuvent littéralement. En plus d’avoir partagé la scène avec plusieurs noms connus de la chanson, la troupe a obtenu un partenariat de trois ans avec le réputé Bar 2 Pierrots, à Montréal, situation exceptionnelle pour cet établissement qui, en 45 ans, ne s’était jamais associé avec un groupe. Il a pourtant été séduit par le style de Lendemain de veille. « Ce qu’on fait, on le fait pour les bonnes raisons. On veut vraiment que le “party” lève et l’effet rassembleur est là, » souligne Marc-André Rioux.

De plus en plus populaire, le groupe voit grand pour l’avenir. Côté succès, pas question de se satisfaire du statu quo. « On va continuer de travailler fort et de faire la fête avec notre public. On est tellement proche de ce qu’on veut atteindre comme résultat, comme succès, on peut presque le toucher. Et on est prêt! »

Eve-Emmanuelle Céré

Eve-Emmanuelle Céré

Collaboration spéciale

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!