Accusée de 5 chefs d’accusation en lien avec l’incendie de son logement, Julie David a vu tous les chefs d’accusation être retirés à la suite du plaidoyer de culpabilité de son conjoint.

Le dimanche 24 novembre, Mme David a été sortie du lit par un incendie. Son logement, qui était situé sur la rue Saint-Lambert à Salaberry-de-Valleyfield était la proie des flammes. L’incendie s’est déclaré alors que son conjoint, qui ne vivait pas à cet endroit, tentait de faire de la transformation de cannabis. Cependant, la Campivallensienne n’était pas impliquée de quelque façon que ce soit dans la transformation.

Arrêtée dans un premier temps pour incendie criminel, Julie David a été blanchie de tous les chefs d’accusation. Pour ce qui est de son conjoint, Tommy Chiasson, il a reconnu sa responsabilité entière et totale sur trois des chefs d’accusation. Il a été condamné à une peine de 24 mois de détention.

En entrevue avec VIVA MÉDIA, Mme David tenait à rectifier la situation. Elle précise que l’incendie lui a apporté beaucoup de stress et d’angoisse.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire