Capté à 212 km/h dans une zone de 90 km/h | VIVA MÉDIA Skip to main content

Visiblement, dans le Haut-Saint-Laurent, plusieurs automobilistes ont le pied pesant. Encore une fois, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC du Haut-St-Laurent ont capté trois grands excès de vitesse en moins de deux jours dans la municipalité de Franklin.

Le 7 octobre dernier, en après-midi, les patrouilleurs ont intercepté un automobiliste sur la route 209, relativement à un grand excès de vitesse.

Le contrevenant, âgé dans la vingtaine, a été capté alors qu’il circulait à 212 km/h dans une zone où la limite de vitesse maximale est établie à 90 km/h. Cette infraction lui a valu un constat d’infraction de 2146 $ et 30 points d’inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de sept jours, tel que le prévoit le Code de la sécurité routière en matière de grand excès de vitesse.

Le 8 octobre, en avant-midi, les policiers ont intercepté une automobiliste également sur la route 209, relativement à un grand excès de vitesse.

La contrevenante, âgée dans la trentaine, a été captée alors qu’elle circulait à 99 km/h dans une zone où la limite maximale est établie à 50 km/h. Cette infraction lui a valu un constat d’infraction de 674 $ et 10 points d’inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de sept jours, tel que le prévoit le Code de la sécurité routière en matière de grand excès de vitesse.

Toujours le 8 octobre, les patrouilleurs ont intercepté une autre automobiliste, cette fois-ci âgée dans la quarantaine. La conductrice circulait à 100 km/h dans une zone de la route 209 où la limite maximale est établie à 50 km/h. Cette infraction lui a valu un constat d’infraction de 816 $ et 10 points d’inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de sept jours, tel que le prévoit le Code de la sécurité routière en matière de grand excès de vitesse.

La Sûreté du Québec rappelle que la vitesse est l’une des premières causes de collisions mortelles et que le risque d’être impliqué dans une collision est augmenté en circulant au-dessus de la limite de vitesse permise.

En moyenne, annuellement, la vitesse est en cause dans des collisions faisant 115 décès et 420 blessés graves sur les routes du Québec.

La Stratégie en sécurité des réseaux de transport 2021-2026, « La vie humaine, au cœur de nos actions », a pour objectif de diminuer le nombre de collisions mortelles et avec blessés graves sur les réseaux routiers et récréotouristiques. Des pistes d’action sont mises en œuvre dans chacun des axes distincts : Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie, Évaluation (PISTE) par la Sûreté du Québec ainsi que ses partenaires, afin de collaborer pour tendre vers un objectif commun, celui de rendre nos routes, nos sentiers et nos plans d’eau plus sécuritaires.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!