La touchante histoire de Monsieur le facteur | VIVA MÉDIA Skip to main content

Faire la différence dans la vie des autres, c’est souvent plus accessible que l’on croit. S’il pouvait parler, M. Stéphane Barette vous partagerait sa passion pour Poste Canada et vous raconterait sa merveilleuse aventure des dernières semaines. Mélissa Bougie, coordonnatrice du Club Joie de Vivre, lui prête sa voix et vous partage l’histoire de Monsieur le facteur.

Monsieur le facteur pose fièrement dans le camion utilisé par le facteur Patrick.

Stéphane Barette, aussi connu sous le nom de Monsieur le facteur, est un membre arc-en-ciel du Club de Joie de Vivre. C’est ainsi que l’organisme surnomme ceux qui fréquentent l’endroit depuis plus de 25 ans. Monsieur le facteur est un quinquagénaire, non verbal, vivant avec une déficience intellectuelle. Son amour pour Poste Canada remonte à si longtemps que sa sœur ignore quand elle a débuté. En utilisant le langage des signes et des onomatopées, l’homme partage à ceux qu’ils rencontrent sa passion. Il mime que son camion de la poste est brisé, montre fièrement une clé ordinaire en faisant comme si elle était destinée à ouvrir les boîtes aux lettres. Il aborde fièrement les écussons de Poste Canada que sa sœur a cousus sur ses gilets. Il est mandaté pour se rendre à la boîte postale porter les lettres et c’est évidemment lui qui se charge de récupérer le courrier.

Un jour, Monsieur le facteur demande à découper les timbres préenregistrés sur des enveloppes de Poste Canada. C’est alors que Mélissa Bougie, met en œuvre l’idée qui lui trottait dans la tête depuis un certain temps; elle lance un appel à la communauté via la page Facebook de l’organisme. « Nous sommes à la recherche d’objets ou vêtements à l’effigie de Poste Canda. Un de nos membres est fan de tout ce qui a un logo de cette compagnie », écrit-elle sans se douter que la publication atteindrait 12 000 personnes.

Un milieu généreux

Patrick, facteur de profession, a répondu à l’appel. Ce dernier s’est présenté à l’organisme où il a invité Monsieur le facteur à prendre place dans le camion de Poste Canada, avant de lui offrir des cadeaux reliés à sa passion. Puis, une dame vêtue en uniforme de factrice s’est présentée la journée de la fête de Monsieur le facteur afin de lui remettre des présents. Finalement, un retraité de Poste Canada lui a offert plusieurs objets conservés de l’époque où il était employé. Succinctement, Monsieur le facteur a reçu des vêtements, des chapeaux, des gourdes d’eau, une montre, des badges, un manteau d’hiver et un manteau de printemps, une clé utilisée il y a 40 ans. Le tout, provenant de Poste Canada. Mme Bougie souligne que ces trois donateurs ont changé le monde de Stéphane et qu’ils ont mis de la magie dans sa vie ».

« Les gens de Poste Canada qui sont venus, on prit le temps d’entrer en communication avec Stéphane. Les non verbaux font parfois reculer les gens, pas eux! Stéphane flotte depuis, il est sur un nuage. Il a été invité à visiter les installations de Poste Canada, à Valleyfield. Cela devrait se passer bientôt », mentionne Mme Bougie.

L’organisme se réjouit de la participation de la communauté. L’équipe, composée de 4 employés, songe à récidiver afin de permettre à d’autres usagers de vivre des moments comme ceux vécus par Monsieur le facteur. « Il y a un jeune homme qui adore Marie-Mai. Il en parle sans cesse. Nous nous disons à la blague que ce serait incroyable s’il pouvait la rencontrer. »

Souligner la joie de vivre

L’organisme, situé au 286, rue Jacques-Cartier à Salaberry-de-Valleyfield, propose un service d’activités de jour. L’épanouissement personnel, l’acquisition et le maintien de l’autonomie sont au cœur de la mission du Club Joie de Vivre qui incontestablement, porte très bien son nom.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!