La retraite est souvent une période de la vie propice au bénévolat. Les enfants sont habituellement partis de la maison, offrant plus de temps libre aux retraités. Plusieurs retraités prennent en effet quelques mois de repos, après avoir travaillé pendant de nombreuses années, puis commencent à s’ennuyer. Ils cherchent alors une façon de s’occuper, et c’est souvent grâce au bénévolat qu’ils arrivent à se sentir encore utiles dans leur communauté.

Le bénévolat peut prendre plusieurs formes. Bien entendu, il faut des bénévoles pour travailler sur le terrain. Mais il faut aussi des administrateurs pour les multiples organismes qui existent dans la majorité des villes et villages.

Plusieurs hésitent avant de se lancer dans ce type d’activité. Ils s’imaginent en effet qu’il faut des qualifications particulières pour accomplir ce genre de tâche. Eh bien! Détrompez-vous! N’importe qui rempli de bonne volonté peut participer à un conseil d’administration. Il vous faut trouver une tâche à la mesure de vos capacités, mais les compétences, elles, peuvent s’acquérir avec le temps.

Le CAB offrait, en avril dernier, une formation afin d’aider les gens à démystifier le rôle du conseil d’administration. Cette formation d’un après-midi est rudimentaire, mais suffisante pour vous permettre de vous lancer dans l’aventure. D’autres formations plus pointues pourraient faire partie de votre parcours bénévole, et qui viendraient bonifier vos qualifications.

N’hésitez plus : faites partie d’un organisme dont la mission vous tient à cœur. Dès la prochaine assemblée générale annuelle, osez vous porter candidat lors de l’élection des membres du conseil d’administration. L’expérience vous fera peut-être découvrir une facette de votre personnalité qui vous était jusqu’alors inconnue!

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!