Vaudreuil-Soulanges n’échappe pas aux plaques personnalisées

Vaudreuil-Soulanges n’échappe pas à l’engouement des plaque d’immatriculation personnalisées. (Photo: Steve Sauvé)

L’engouement pour les plaques d’immatriculation personnalisées est sans conteste. D’ailleurs, la demande est tellement forte, que la première journée de disponibilité, le vendredi 27 juillet, que le site internet de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a connu des ratés et le service a été suspendu.

Lorsque le projet a été annoncé en 2014, par le gouvernement de l’époque, l’effervescence dans la population, surtout auprès des jeunes conducteurs, était indéniable. Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu, il y a quelques semaines, la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay disait que la SAAQ recevait plusieurs demandes à chaque année pour ce genre de produit. «Les plaques personnalisées sont demandées par plusieurs Québécois depuis de nombreuses années. Nous avons été à l’écoute et nous répondons favorablement à cette demande», expliquait Mme Tremblay afin de justifier la décision d’offrir le service de personnalisation.

Dans les prochaines semaines, il ne faudra pas être surpris de constater que plusieurs automobilistes de la région disposent d’une plaque d’immatriculation personnalisée. Cependant, la SAAQ impose une certaine réserve. Ainsi les messages qui expriment de l’insouciance à l’égard de la sécurité routière, des idées obscènes, indécentes scabreuses ou qui encouragent à la perpétration d’une infraction criminelle sont interdits.

Pour sa part, le ministre des Transports, André Fortin explique que plusieurs conducteurs profiteront de l’occasion pour faire ressortir un trait de leur personnalité. «Dorénavant, les Québécois peuvent personnaliser la plaque d’immatriculation de leur véhicule de promenade, moto, scooter, habitation motorisée, motoneige et même leur tout-terrain selon leurs passions, leurs loisirs et leur personnalité. La demande risque d’être élevée.»

Accessible ailleurs depuis longtemps

Si les Québécois peuvent maintenant se réjouir de l’opportunité, la plupart des provinces canadiennes et des États américains offrent le service depuis bon nombre d’années. Mario Vaillancourt, porte-parole avec les médias pour la SAAQ, fait savoir que les statistiques démontrent que dans les autres provinces l’engouement pour le produit est de 2 %. «Il y a un coût de relié à l’instauration du service, souligne M. Vaillancourt. Donc, un conducteur qui souhaite obtenir une plaque personnalisée doit débourser 250 $. C’est 60 $ de moins qu’en Ontario. Notre pronostic à long terme est que 100 000 plaques personnalisées seront en circulation. Une chose est certaine, pour rentabiliser le projet, il est question de 23 000 plaques personnalisées.»

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *