Vaudreuil-Soulanges aura 256 nouvelles places en garderie

Contribution réduite en service de garde

Les parents de jeunes enfants de la région pourront bénéficier d’un plus grand nombre de places à contribution réduite en service de garde. Le ministère de la Famille a annoncé l’ajout de 1020 places dans le Suroît, dont 256 dans Vaudreuil-Soulanges.

Après avoir étudié les recommandations du comité consultatif de la région du Suroît, le ministère de la Famille a dévoilé en début de semaine les projets retenus qui permettront la création de places à contribution réduite dans la région.

« L’annonce d’aujourd’hui va au-delà de toutes nos espérances. La circonscription de Beauharnois, notamment, sera particulièrement bien pourvue avec l’ajout de 108 nouvelles places dans la municipalité de Beauharnois (CPE Bobino) et de 60 autres à Saint-Louis-de-Gonzague (CPE La Campinoise) », a souligné par voie de communiqué le député de Beauharnois, Guy Leclair.

Du côté de Vaudreuil-Soulanges, ce sont 256 places qui feront graduellement leur apparition d’ici 2016. Elles seront réparties dans huit garderies et CPE de Vaudreuil-Dorion, L’Île-Perrot, Pincourt, Rigaud, Saint-Lazare, Saint-Zotique et Pointe-des-Cascades. Ces services de garde offriront chacun jusqu’à 80 places supplémentaires.

Cette annonce s’inscrit dans l’appel de projets pour la création de 15 000 places additionnelles lancé le 7 février 2013 par la ministre de la Famille. Tous les projets retenus ont fait l’objet de recommandations des comités consultatifs sur la répartition des places. Ces comités consultatifs ont la responsabilité d’analyser les projets admissibles soumis par les demandeurs et d’émettre des recommandations à la ministre de la Famille sur les projets à retenir.

« Il est essentiel pour moi que les nouvelles places en service de garde répondent vraiment aux besoins des familles. L’annonce d’aujourd’hui est une très bonne nouvelle pour les familles du Suroît. Avec la création de ces places additionnelles, plusieurs familles de la région pourront bénéficier de services de garde accessibles et de grande qualité », a conclu Guy Leclair.

Notons par ailleurs que le Parti québécois a prévu dans son budget un dégel du tarif quotidien des garderies, le faisant passer de 7 $ à 8 $ dès septembre prochain et à 9 $ l’année suivante, pour finalement l’indexer annuellement à l’inflation.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *