Une somme de 63 000 $ pour la rénovation du parc Colibris aux Cèdres

La ministre et députée de Soulanges, Lucie Charlebois, le directeur général de la Municipalité des Cèdres, Jimmy Poulin, et le maire Raymond Larouche étaient heureux de l’annonce de l’aide financière accordée pour la rénovation du parc Colibris. Photo Stéphane Fortier

Pendant que la Régie des équipements en loisir de l’île Perrot (RELIP) sèche ses larmes au refus de subvention pour un complexe récréo-aquatique, la Municipalité des Cèdres se réjouit d’obtenir une aide financière pour la rénovation du terrain sportif Colibris.

C’est dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives (phase IV) que Les Cèdres a obtenu plus de 63 000 $ pour l’aménagement d’un terrain de soccer à surface naturelle de 55 mètres sur 25 mètres et d’une patinoire de 12 mètres par 27 mètres comptant des bandes pour la pratique du hockey.

C’est la ministre et députée de Soulanges qui en a fait l’annonce le 31 juillet. Les citoyens et les familles vont donc pouvoir en profiter hiver comme été », a déclaré Lucie Charlebois qui précise que bien peu de projets ont été retenus dans le cadre de ce programme que Les Cèdres est privilégiée. « D’autres projets ont été présentés dans la région, mais le budget ne permettait pas de combler tous les besoins. Cependant, maintenant, nous les connaissons ces besoins et nous travaillerons maintenant à les réaliser », a indiqué la ministre et députée. Cette dernière a rappelé que, en attendant de répondre favorablement à leurs demandes, des municipalités comme L’ïle-Perrot peuvent se tourner vers un autre programme fédéral-provincial, lequel a notamment permis à Saint-Zotique d’aménager une patinoire couverte.

Il va sans dire que le maire de la Municipalité Des Cèdres Raymond Larouche était heureux de cette annonce. « Les deux quartiers desservis par le parc comptent 650 résidences et sont majoritairement constitués de jeunes familles et le nouvel aménagement répond à un besoin qu’ils ont exprimé », a mentionné le maire. Ce dernier a ajouté qu’un statio9nnement ainsi qu’un module de jeux seront également aménagés. Le coût total de ce projet est de 180 000 $.

Aux dires de Jimmy Poulin, directeur général de la Municipalité des Cèdres, les bandes de la patinoire seront installées de façon permanente et, en attendant de voir une structure définitive apparaître dans le parc, une roulotte sera aménagée, notamment pour les usagers de la patinoire puissent chausser leurs patins et se réchauffer.

Par ailleurs, Lucie Charlebois en a profité pour remettre au président de la Fête du Thuya, qui a lieu cette fin de semaine, une aide financière de 1 500 $ au président Daniel Blondin.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *