Un tout premier parc inclusif est inauguré à Pincourt

(Photo: Courtoisie Ville de Pincourt)

La Ville de Pincourt a inauguré son tout premier parc extérieur inclusif, le lundi 24 septembre 2018, au coin du boulevard de l’Île et de la rue du Suroît. Le ruban officiel du nouveau parc a été coupé en présence du maire de Pincourt, Yvan Cardinal, des conseillers municipaux et de plusieurs citoyens.

Le parc du Suroît se distingue des autres par son accessibilité́ universelle. Ce nouveau parc, dit inclusif, s’adresse à tout le monde, c’est-à-dire aux personnes présentant un handicap ou non. Le parc du Suroît répond donc à plusieurs besoins à la fois. Il est adapté autant pour les poussettes que les marchettes qu’aux fauteuils roulants. Ce tout nouveau parc permet ainsi de contrer le phénomène de ségrégation en permettant à tous de jouer ensemble.

Voici les principales caractéristiques du parc du Suroît :Une rampe d’accès à l’intérieur du gros module;

  • Une balançoire avec siège pour personnes handicapées;
  • Une rampe d’accès pour aller à l’aire de jeux autour des modules;
  • Des panneaux sensoriels au sol;
  • Des sentiers plus larges menant vers l’aire des tables à pique-nique (mobilier inclusif).

« Nous sommes fiers de pouvoir dire que ce parc est inclusif à plus de 80 %, se réjouit Yvan Cardinal, maire de Pincourt. De par notre Politique de développement social, la Ville de Pincourt se donne comme mission de favoriser la cohésion sociale au sein de notre communauté. Ce nouveau parc permet justement d’y arriver. Nous sommes heureux de poursuivre le développement de notre offre en loisirs destinée aux personnes handicapées. »

Plan d’action à l’égard des personnes handicapées 2017-2018

(Photo: Courtoisie Ville de Pincourt)

En mars 2018, la Ville de Pincourt a adopté son premier plan d’action à l’égard des personnes handicapées. Depuis le printemps, la Ville a mis de l’avant plusieurs démarches concrètes pour améliorer l’intégration des personnes handicapées au sein de la ville.

Parmi les actions réalisées jusqu’à présent, on compte :

  • L’organisation d’une consultation auprès des personnes handicapées le 5 juin 2018;
  • La mise en place d’un répertoire de personnes présentant un handicap pour fournir une intervention adéquate en cas d’urgence;
  • La révision de la politique d’intégration des personnes handicapées au camp de jour et au service de garde de Pincourt;
  • L’ajout d’une toilette pour personnes handicapées à l’hôtel de ville;
  • L’installation d’une porte automatique à l’entrée de l’hôtel de ville;
  • L’abaissement de trottoirs dans les parcs pour faciliter l’accès aux fauteuils roulants.

L’installation du parc du Suroît s’inscrit d’ailleurs dans cette même lignée.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *