Un policier brise une fenêtre d’auto pour secourir un bébé

Pour évider que l’enfant reste 30 minutes de plus dans la voiture, le policier a brisé une vitre.
(Phototech)

Un policier du poste de Vaudreuil-Dorion s’est vu dans l’obligation de briser la vitre d’une voiture afin de porter assistance à un enfant âgé de 11 mois le mardi 18 septembre.

Une citoyenne de la rue Ravel a demandé l’intervention des policiers le mardi 18 septembre vers 12 h 50. Lors de l’appel logé par la dame, les policiers ont eu comme indication qu’elle avait verrouillée les portières de son véhicule et que son enfant de 11 mois était à l’intérieur tout comme les clés.

Un délai approximatif de 30 minutes s’est écoulé entre l’appel aux policiers et le début de la situation. Comme le mercure affichait plus de 30 °C, la température dans l’habitacle était supérieure à cela selon toute vraisemblance.

Rapidement, la Sûreté du Québec a demandé à ce qu’un remorqueur soit contacté afin de déverrouiller une portière de la BMW dans un bref délai. Cependant, il a été possible d’apprendre que la compagnie de remorquage ne pouvait pas répondre à l’appel dans les plus brefs instants. Il était question d’une attente de 30 minutes.

Par conséquent, le policier a brisé une fenêtre de la voiture afin de secourir le poupon. L’enfant ne présentait aucun symptôme de déshydratation à la suite de l’intervention et la gamine a été remise à sa mère.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *