Un homme de L’Île-Perrot extradé aux États-Unis pour être jugé pour fraude

Un résident de L’Île-Perrot, Ejovwoke Mark Egorho, pourrait être extradé vers les États-Unis, afin de répondre à une accusation de fraude.

L’homme, qui selon des vérifications serait sans antécédents judiciaires au Canada, aurait fraudé des ainés de l’autre côté de la frontière. Le montant de la fraude serait d’environ 500 000 $.

L’arrestation de l’homme de 41 ans fait suite à un signalement d’Interpol à la demande du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis. Un ancien membre du groupe de présumé fraudeur aurait indiqué aux policiers que l’argent était envoyé à Ejovwoke Mark Egorho de diverses façons.

Le groupe aurait fait quatre victimes. Tous les subterfuges semblaient bons pour les présumés fraudeurs. Trois personnes âgées ont versé respectivement 28 000 $, 115 710 $ et 308 000 $, après avoir reçu un appel pour les informer qu’un des membres de leur famille avait été arrêté et demeurait détenu.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *