Un budget de 30 M$ à Saint-Lazare

Le nouveau conseil de la Ville de Saint-Lazare a déposé son budget le 30 janvier dernier. Photo Stéphane Fortier

Le nouveau conseil de Saint-Lazare déposait son premier budget le 30 janvier dernier lors d’une séance spéciale, un premier budget déposé tardivement, mais équilibré.

« Nous avons choisi de le déposer plus tard. Nous aurions pu faire comme les autres municipalités, mais nous avons préféré bien analyser le budget et prendre ainsi les bonnes décisions, a déclaré le maire Robert Grimaudo. Nous avons encore une fois réussi à rester sous le taux d’inflation », a mentionné fièrement le maire.

Le maire a rappelé aux nombreux citoyens présents dans la salle que de présenter un tel budget est excellent, compte tenu du fait que Saint-Lazare est considérée comme une ville-dortoir et qu’il est difficile de toujours maintenir un bas taux de taxation. Un citoyen qui s’est amené au micro pendant la période de questions s’est dit étonné de ce qualificatif de ville-dortoir. « Attirer de nouveaux commerces dans notre noyau villageois, c’est toujours un enjeu », a fait remarquer le maire à ce sujet.

Augmentation minime du taux de taxes

C’est donc un budget équilibré de 30 M$ qu’a présenté la Ville Saint-Lazare à ses citoyens. Cela implique une hausse de 1.13 % pour une maison d’une valeur moyenne de 370 000 $ sur une installation septique, ce qui représente, pour cette maison, une hausse d’environ 33 $. On parle ainsi d’un taux de 0. 6741, du 100 $ d’évaluation.

« Le budget adopté prend en compte la priorité exprimée par les électeurs lors de la dernière élection, soit le maintien d’un bas taux de taxation, a d’abord indiqué Robert Grimaudo.  Le Conseil a donc révisé et priorisé l’ensemble des dépenses et choisi d’affecter 1 950 000 $ du surplus accumulé au 31 décembre 2017. La hausse des revenus, résultant de l’effervescence immobilière, aura également contribué à ce taux », a poursuivi le maire.  Pour pallier à l’augmentation des dépenses liées à l’entretien des réseaux d’aqueduc et d’égout, le Conseil a majoré la taxe d’eau et la taxe d’égout. Une propriété desservie par un réseau d’aqueduc municipal verra sa taxe d’eau majorée de 10 $, et celle desservie par l’égout, de 20 $.

Pas de Festival Saint-Lazare au galop

En 2018, le Conseil sondera les résidents sur les enjeux qui ont le plus retenu l’attention lors de l’élection 2017, notamment, le Festival Saint-Lazare au galop, le carrefour giratoire (à l’angle du chemin Saint-Louis et de l’avenue Bédard) et la revitalisation du centre-ville de Saint-Lazare. Ainsi, les résidents seront invités à se prononcer sur ces enjeux au cours de l’année. En compensation du Festival Saint-Lazare au galop, qui n’aura pas lieu cette année, le Conseil bonifiera les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste et de la fête du Canada.

Tous les documents pertinents au budget 2018 sont disponibles en ligne à https://ville.saint-lazare.qc.ca/budget ainsi que ceux concernant le Programme triennal d’immobilisation.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *