Un agresseur sexuel avoue avoir fait des attouchements à enfant à près de 100 reprises

(Photothèque)

Étienne Payette a reconnu sa culpabilité à plusieurs accusations d’attouchement sexuel sur une personne de moins de 16 ans, le jeudi 29 novembre au palais de justice de Valleyfield.

C’est menotté et avec une voie éteinte que l’homme de 70 ans a enregistré des plaidoyers de culpabilité sur les 12 chefs d’accusation auxquels il était accusé. Selon les faits qui ont été relatés par l’avocate de l’accusé, Me Émilie Boisonneault-Trottier, Étienne Payette s’est livré à des attouchements sexuels sur trois enfants, en plus de commettre des voies de fait, voies de faits armés, menace et de s’être livré à du voyeurisme.

« Il avait fait un trou dans un mur afin de pouvoir espionner ses victimes, explique pour sa part la procureure du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Marianne Tremblay. Les crimes ont été commis sur une période de cinq ans. Lorsque les policiers ont demandé à l’accusé à combien de reprises il avait abusé l’une des victimes, il a dit; un peu moins de 100 fois. »

Bien qu’il n’ait aucun antécédent judiciaire, Étienne Payette est détenu depuis son arrestation qui a eu lieu le 29 mars dernier. Les juristes impliqués dans le dossier ont demandé à la juge Marie-Chantal Doucet d’ordonner la confection d’un rapport présentenciel ainsi que d’une évaluation sexologique afin d’avoir un portrait d’ensemble d’Étienne Payette.

La cause revient devant le tribunal le jeudi 28 février au palais de justice de Valleyfield.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *