Un adolescent aspergé de poivre de cayenne par un policier

Alors que 2018 arrive à sa fin, tous les équipiers de la grande famille de VIVA média, souhaitent jumeler leur voix afin de vous souhaiter un merveilleux temps des Fêtes. Que l’année qui vient en soit l’une synonyme de santé, de propriété et de bonheur.

Pour notre part, nous souhaitons sincèrement d’avoir le privilège de vous à vous informer tout en donnant la chance à nos partenaires de reluire auprès de notre lectorat.

Voici un top 10 des articles qui ont suscité le plus d’attention en 2018.

10e position

 

Un adolescent de 17 ans a été aspergé de poivre de cayenne par un policier de la Sûreté du Québec du poste de Vaudreuil le mercredi 10 octobre vers 12 h 40.

Keven Goyette-Poliquin se trouvait dans le stationnement de l’aréna Cité-des-Jeunes lorsque des agents d’infiltration ont procédé à l’arrestation d’un adolescent pour trafic de stupéfiants. À ce moment, un autre adolescent a fait une remarque désobligeante envers un policier. C’est alors que les choses ont rapidement dégénéré.

« Mon ami a insulté le policier, admet l’adolescent. Donc, il a été mis en état d’arrestation. C’est alors que je me suis approché des policiers afin de savoir ce qui se passait. Deux agents sont arrivés à toute vitesse. Le premier a mis en état d’arrestation la personne qui m’accompagnait et le second m’a foncé dessus. »

Keven Goyette-Poliquin jure qu’il s’est approché d’un policier pour savoir ce qui se passait pour son ami et qu’un policier lui a dit de reculer. « Je me suis avancé de nouveau, mais je n’étais aucunement menaçant. Cependant, le policier a continué de me crier après et il m’a aspergé avec son poivre de cayenne. »

(Photo: facebook)

Keven Goyette-Poliquin a été mis en état d’arrestation et amené au poste de police de Vaudreuil. Il fait face à une accusation d’entrave au travail des policiers. Toutefois, il ne compte pas laisser la situation sous silence. « Sur place, les agents ont refusé que mes amis me nettoient le visage et qu’ils me donnent à boire. J’avais du poivre de cayenne dans les yeux et dans la bouche. J’avais le visage en feu. »

La mère de l’adolescent se dit indignée par la situation. La dame, qui a diffusé la vidéo de l’intervention sur Facebook martèle que le policier a usé de force excessive. « L’agent fait deux fois la taille de mon fils, dit-elle. Il aurait pu le maitriser sans problème. De plus, on le voit clairement que mon fils n’était même pas menaçant. »

L’adolescent et la mère comptent déposer une plainte en déontologie policière dans les prochains jours. « Dès que je vais avoir parlé avec mon avocat, je compte entamer des démarches », conclut l’adolescent.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

1 commentaire

  1. Josée P.

    Sérieusement, le jeune homme c’est avancé plusieurs fois malgré la demande de reculer de l’agent !!! On l’entend même lui répondre non ! Il faut écouter au lieu de toujours s’opposer à l’autorité

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *