« S’il y a une véritable députée dans Soulanges, qu’elle se lève » -Lucie Charlebois

Pour Lucie Charlebois, Marilyn Picard doit se battre et se faire entendre dans le dossier de l’Hôpital de vaudreuil-Soulanges.

L’ancienne députée de Soulanges, Lucie Charlebois, est furieuse. Elle déplore que le dossier de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges vienne de faire un recul considérable.

S’il y a un nom qui est associé à la construction de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges, c’est bien celui de Lucie Charlebois. Ancienne députée de Soulanges pendant 15 ans, Mme Charlebois mentionne que des années de travail risquent de passer sous silence avec la décision prise par la nouvelle ministre de la Santé Danielle McCann, de ne pas construire le futur hôpital sur le terrain choisi.

« Le dossier que j’ai le plus travaillé est celui de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges, mentionne Mme Charlebois. Ce dossier c’est mes tripes. Si je dois monter aux barricades, je vais le faire. En décidant de choisir un autre terrain, la CAQ va repousser l’échéancier considérablement. »

Le choix du terrain

Pour celle qui est reconnue dans la sphère politique pour son franc parlé et comme une femme qui défendait ses convictions bec et âme, le choix du terrain a été une décision éclairée et les agriculteurs locaux étaient même optimistes. « L’Union des producteurs agricole locale était d’accord avec le terrain que nous avons retenu, confirme Lucie Charlebois. Nous avons étudié 21 terrains. Par la suite, la liste a descendu à 14 et après cela 7. Nous avons finalement choisi le terrain pour les nombreux avantages qu’il comporte. »

Lucie Charlebois s’emporte facilement avec la nouvelle annoncée. « François Legault est venu dans Soulanges pendant la dernière campagne électorale pour venir annoncer que s’il était élu, qu’il allait devancer le début des travaux. Là, c’est totalement l’inverse. Je ne peux pas croire que la députée de Soulanges va laisser cela passer. Elle doit se lever et travailler pour les gens de son comté. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ