Phillip Hargrave coupable

La juge Marie-Chantal Doucet a prononcé un verdict de culpabilité en lien avec une accusation de négligence criminelle et une de conduite dangereuse envers Phillip Hargrave le jeudi 18 octobre au palais de justice de Valleyfield.

 La cause de Phillip Hargrave a retenu une attention médiatique importante depuis l’accident survenu le 26 septembre 2015 à Saint-Clet. Lors de cette soirée, Phillip Hargrave a conduit son véhicule à très haute vitesse sur la route 201. À l’intersection de cette route et de la route 340, Phillip Hargrave a causé un accident dans lequel trois personnes ont subi des blessures importantes, dont Kevin Gratton, qui est demeuré dans un état neurovégétatif.

 En défense, les avocats de Phillip Hargrave, Me Robert Polnicky et Me Victoria Nix, ont tenté d’amener une défense de non-responsabilité criminelle en lien avec une possible maladie mentale. Toutefois, la juge Doucet a rejeté cette possibilité lors du prononcé de la décision qui s’est déroulée en salle 2 du palais de justice de Valleyfield, en présence de la famille de l’accusé ainsi que celle de Kevin Gratton.

« Le tribunal ne retient pas l’hypothèse des troubles mentaux, insiste la juge Doucet lors de la lecture de sa décision. Le tribunal est conscient que la maladie mentale peut être présente, mais la poursuite a fait venir à la barre un psychiatre qui est venu confirmer que Phillip Hargrave ne souffre pas de schizophrénie. Il est plutôt question d’une psychose induite par une substance. »

 La juge Doucet a aussi souligné que Phillip Hargrave semblait avoir une mémoire sélective en plus de préciser que son témoignage, lors de son procès, était non crédible. « Votre témoignage n’avait aucun sens. Vous avez affirmé que vous conduisiez les yeux fermés, car c’est Dieu qui conduisait votre auto. Vous avez insisté pour dire que vous aviez réellement les yeux fermés. Le psychiatre a fait savoir qu’une telle affirmation est une forme de dénis. »

Bien que la juge ait été claire lorsqu’elle a prononcé le verdict de culpabilité, Phillip Hargrave n’a pas laissé percevoir aucune émotion.

Me Patrick Cardinal se dit satisfait du verdict de la juge Marie-Chantal Doucet. (Photo : Guillaume De Chantal)

Invité à réagir, le procureur du Direction des poursuites criminelles et pénales, Me Patrick Cardinal, explique que la couronne est très satisfaite de la décision du tribunal. « C’est exactement ce que nous avions plaidé à la juge, souligne Me Cardinal. La défense de non-responsabilité criminelle était basée uniquement sur le témoignage de l’accusé puis il se contredisait, il avait une mémoire sélective et il ajustait ses réponses à mesure qu’il témoignait. »

Notons que la sentence sera prononcée ultérieurement.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *