Pas encore de pénurie de foin dans Vaudreuil-Soulanges, mais…

Pas encore de pénurie de foin dans Vaudreuil-Soulanges, mais il faudra plus de pluie, autrement… Photothèque

Depuis quelque temps, des agriculteurs de Vaudreuil-Soulanges commencent à s’impatienter devant le manque de pluie soutenu qui peut nuire considérablement à la récolte, tant celle du foin que celle des céréales et des légumes.

Selon le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Vaudreuil-Soulanges, Louis-Marie Leduc, ce n’est pas encore catastrophique, mais il faudra de la pluie. « La situation n’est pas encore critique, mais, si cela continue comme cela, ça pourrait le devenir », indique-t-il.

Ce dernier nous révèle que si la première récolte de foin s’est avérée relativement bonne, la deuxième a été seulement passable. Pour la 3e récolte ? « Il faut de la pluie autrement… », de répondre le président. Mais il n’y a pas que ceux qui récoltent du foin pour nourrir leurs animaux qui souffrent du manque de pluie. « Tous ceux qui récoltent des céréales (maïs, soya) souffrent du manque de pluie. En fait, tous les producteurs maraîchers dans l’ensemble souhaitent beaucoup plus de pluie que l’on en a eue.  Et la pollinisation ne se fait pas non plus. Si la situation ne change pas, cela engendrera des retards dans les récoltes », de mentionner Louis-Marie Leduc.

Selon lui, les producteurs agricoles n’en sont pas au point où ils doivent acheter du foin à l’extérieur, mais ils ne peuvent certainement pas en vendre.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *