Les travailleurs du Temps des fêtes

Photothèque

Alors que plusieurs se préparent à réveillonner, d’autres se dirigent vers le travail. Des milliers de travailleurs seront en poste afin de permettre à d’autres de passer un Temps des fêtes en famille.

Policiers, pompiers, paramédics, travailleurs du domaine de la santé et bien d’autres, le réveillon se déroulera au boulot. L’horaire de travail reste donc le même, mais une chose est certaine, le jour de l’An prend alors une importance significative.

En santé, un procédé est en place depuis plusieurs années. Les employés qui travaillent les 24, 25 et 26 décembre auront congé du 31 décembre au 2 janvier. « C’est la règle, dit une infirmière. Comme je n’ai pas d’enfant, je choisis de travailler à Noël et de sortir avec mes amis le 31 décembre. »

À la Sûreté du Québec, il n’est pas question d’être à effectif réduit. Il semble que la période des Fêtes en soit une où les appels ne manquent pas. « Il y a beaucoup de gens qui se déplacent donc, ça fait que nous sommes occupés, explique un policier contacté par VIVA média. Si pour certains c’est un temps de réjouissance, pour d’autres, les réveillons tournent parfois au cauchemar. Je me souviens il y a quelques années, j’ai répondu à un appel pour un vol. Pendant la messe de minuit, une famille s’était fait voler tous les cadeaux. C’était triste de voir cela. »

Les paramédics sont souvent débordés également. Si plusieurs se réunissent en famille, des gens restent seuls et broient du noir. « Il y a plusieurs appels pour des gens qui souffrent, raconte un technicien ambulancier. C’est simple, qui aime être seul à Noël ? C’est évident que ce soir, mes collègues répondront à ce genre d’appel. Dans mon cas, ça sera pour le Jour de l’An. »

Pour les sapeurs, il en va de même. Bien qu’aucune entrevue n’ait été réalisée avec des pompiers, il ne faut pas croire que le feu ne fait pas de ravage du 24 décembre au 2 janvier.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ