Les accusés du projet Cendrier devant le juge

Plus de 230 kilogrammes de cocaïne destinée au marché montréalais ont notamment été saisis ainsi que près de 320 000 dollars. (Photothèque)

L’enquête préliminaire de 9 des accusés en lien avec le projet Cendrier s’est ouvert le lundi 26 novembre au palais de justice de Valleyfield. Le juge Bertrand Saint-Arnaud a avisé les avocats qu’il comptait accorder cinq jours pour la procédure judiciaire.

Arrêts en décembre 2017 par les policiers de la GRC du détachement de Valleyfield, il est reproché aux accusés d’avoir été actifs dans un réseau de contrebande de tabac dont les activités criminelles se déroulaient principalement entre les territoires d’Akwesasne dans l’État de New York et de Kahnawake, en empruntant la voie navigable du lac Saint-François. Selon les policiers, les présumés contrebandiers auraient effectué plus de 150 livraisons par bateau.

Selon les dénonciations, les membres du réseau auraient été particulièrement actifs entre mars 2016 et septembre 2016. Fait particulier, lors de la première journée de l’enquête préliminaire, la couronne a fait venir à la barre un témoin repentant. Bien qu’une interdiction de publication a été ordonnée, il est permis d’indiquer que l’individu a expliqué son implication ainsi que celle des accusés.

Le projet d’enquête Cendrier cible des individus impliqués dans la contrebande de tabac, dans la production et le trafic de cannabis à grande échelle ainsi que dans le trafic de cocaïne dans la région de Valleyfield. (Photothèque)

Plusieurs avocats ont été retenus par les accusés. Il est question de Me Martin Pilotte, Me Constantin Kyriakidis, Me Emmanuelle Rheau, Me Robert Poirier, Me Gilbert Frigon, Me Guy Lalonde et Me Cynthia Lacombe.

Pour ce qui est des accusés, on parle de Frédéric Bordeleau-Beaupré, de Rigaud, Simon Chevarie-Dudemaine, de Boisbriand, Garett R. Cree, de Kahnawake, Blaise Flores, de Saint-Zotique, Benoit Lamoureux, de Saint-Bruno-de-Montarville Julien Lavoie, de Saint-Eustache, Edward Lee Lachance, de Montréal, Lawrence P. Jock, de Hogansburg, Wendy Mayo, de Kahnawake, Gaétan Joseph Tremblay, d’Akwesasne, Carlos Nelson, de Kanesatake et Daniel Macdonald, 24 de Lancaster.

Notons que le juge Saint-Arnaud a prononcé l’émission d’un mandat d’arrestation à l’égard de Benoit Lamoureux. Ce dernier ne s’est pas présenté au palais de justice pour sa comparution.

Projet Cendrier – Rétrospective

Le projet d’enquête Cendrier cible des individus impliqués dans la contrebande de tabac, dans la production et le trafic de cannabis à grande échelle ainsi que dans le trafic de cocaïne dans la région de Valleyfield. Depuis la première vague d’arrestation le 8 décembre 2016, Cendrier a permis d’arrêter plus d’une trentaine d’individus impliqués dans diverses activités de contrebande. Plus de 230 kilogrammes de cocaïne destinée au marché montréalais ont notamment été saisis ainsi que près de 320 000 dollars.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *