La MRC de Vaudreuil-Soulanges enthousiaste face au futur pont de l’Île-aux-Tourtes

Les problèmes de circulation sont bien réels pour entrer ou sortir à Vaudreuil-Dorion. Chaque jour, plus de 80 000 véhicules passent sur le pont de l’Île-aux Tourtes

La construction annoncée d’un nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes réjouit le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez. Pour lui, Québec vient de prendre une excellente décision.

Les problèmes de circulation sont bien réels pour entrer ou sortir à Vaudreuil-Dorion. M. Bousez n’hésite pas à employer le terme “congestion quotidienne” afin d’imager la situation actuelle. « Notre population connait une croissance importante, atteste le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Nous sommes approximativement 155 000 dans Vaudreuil-Soulanges. Nous serons environ 190 000 lorsque le nouveau pont sera construit. C’est donc inévitable. »

Selon Patrick Bousez, il est impensable que le pont actuel soit démoli avant l’ouverture du nouveau pont. « C’est déjà congestionné, mentionne-t-il. Chaque jour, il y a près de 80 000 voitures qui passent sur le pont de l’Île-aux-Tourtes. Ça obligerait tous les gens à passer par le pont Galipeau. Ça n’aurait aucun sens. Ce secteur connait déjà des problèmes de circulation en ce moment. »

Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Rivière-Beaudette. (Photothèque)

M. Bousez confirme qu’il savait que des discussions étaient en cours. Qu’une décision devait être prise à propos du pont de l’Île-aux-Tourtes. Par contre, il n’était pas dans le secret des Dieux. « J’ai appris la décision en même temps que tout le monde, admet-il. L’échéancier peut paraître loin, mais il faut comprendre que présentement, le projet est au stade de la planification. Éventuellement, la MRC de Vaudreuil-Soulanges sera consultée tout comme la Ville de Vaudreuil-Dorion. De moins, je le crois. »

Si la construction du futur pont retient une attention importante, Patrick Bousez croit également que c’est tout le secteur qui risque d’être remodelé éventuellement. « La jonction des autoroutes 30 et 40 sera certainement revue. Avec la construction prévue de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges dans les prochaines années, il y aura encore plus de circulation dans ce secteur. »

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *