La juge devient émotive et décide de se retirer

Kevin Gratton est dans un état végétatif depuis l’accident.

Considérée comme étant une juge humaine et à l’écoute, Marie-Chantal Doucet a visiblement été ébranlée le mercredi 5 décembre au palais de justice de Valleyfield. D’ailleurs, elle a pris une pause lors de la cause de Philipp Hargrave puisqu’elle était émotive.

La juge Marie-Chantal Doucet était sur le banc afin d’écouter les représentations sur sentence dans la cause de Philipp Hargrave, cet individu qui a été reconnu coupable en octobre dernier de conduite dangereuse et de négligence criminelle. C’est à la suite des explications sur la condition médicale de Kevin Gratton que la juge Doucet a décidé de se retirer.

Le procureur du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Patrick Cardinal, a indiqué à la juge Doucet qu’une peine de 4 ans de détention serait appropriée. En défense, Me Robert Polinicky, a demandé à la juge de prononcer une peine qui respecte celles qui ont déjà été prononcées pour ce genre de délit soit d’environ 30 mois d’emprisonnement.

Dans la lettre qu’il a lue à la juge, le père de Kevin Gratton indique que son fils est mort le 26 septembre 2015, lors de l’accident. Qu’il était désormais dans un état végétatif ! Qu’il est dans un CHSLD même s’il n’est âgé que de 25 ans.

La juge Marie-Chantal Doucet prononcera la sentence de Philipp Hardgrave le mardi 15 janvier

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *