Ils auraient forcé des mineures à se prostituer

 

Julien St-Denis, à gauche, et Tristan-Emmanuel Southière, à droite, font face à de graves accusations. (Photo: Facebook)

Julien St-Denis, 19 ans, et Tristan-Emmanuel Southière, 19 ans, ont été arrêtés et formellement accusés de proxénétisme, ainsi que de plusieurs autres chefs d’accusation comme, production de pornographie juvénile et d’avoir vécu des profits de la prostitution.

De passage au palais de justice de Valleyfield, le jeudi 27 septembre, julien St-Denis et Tristan Emmanuel Southière ont vu la juge fixer leur enquête caution respectivement le 15 octobre pour le premier et le 2 octobre pour le second.

La couronne, qui est représentée par Me Mylène Brown explique que les deux accusés pourraient recevoir de longues peines de détention, s’ils sont reconnus coupables. « La peine minimale pour avoir obligé des mineures à se prostituer est de 5 ans », souligne Me Brown.

De sérieuses accusations

Les autres accusations portées envers Julien St-Denis sont : production de pornographie juvénile, d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile, d’avoir vécu des profits de la prostitution, d’agression sexuelle, d’agression armée, d’avoir proféré des menaces et de trafic de stupéfiants (drogue dure). De plus, le jeune homme de Salaberry-de-Valleyfield faisait déjà face à d’autres accusations dans un autre dossier.

En ce qui concerne Tristan-Emmanuel Southière, en plus de deux chefs d’accusation en lien avec le proxénétisme, il est accusé de production de pornographie juvénile, d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile, d’avoir touché une partie du corps d’un enfant de moins de 16 ans, de vol, de trafic de stupéfiants et d’agression armée.

Bien que les accusations envers les deux accusés soient liées, Me Brown indique qu’ils seront jugés séparément.

Julien St-Denis a confié sa défense à Me Valérie Lamadeleine alors que Tristan-Emmanuel Southière a retenu les services de Me Marie-Christine Latour.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *