Il va voir un policier avec un joint à la main et il finit en état d’arrestation

Seul le cannabis provenant des boutiques de la SQDC est autorisé. (Photo: Myriam Frenette)

Un homme a été arrêté et pourrait être accusé de possession de cannabis, la journée même de la légalisation de la substance.

L’individu était dans le stationnement du palais de justice de Valleyfield lorsqu’il a décidé de célébrer la légalisation du cannabis d’une façon plus ou moins étrange. Voyant un policier, l’homme s’est dirigé en direction de l’agent avec un joint à la main.

Devant la situation, le policier a fait son travail et il a intercepté l’individu. Ce dernier, visiblement mal informé, aurait dit à l’agent qu’il ne pouvait pas l’arrêter puisque la possession et la consommation récréative du cannabis sont désormais autorisées. Selon les informations apprises par VIVA média, le policier aurait expliqué à l’individu qu’il était 8 h 45 et que les boutiques de la Société québécoise du cannabis ouvraient seulement à 10 h, donc, que la substance provenait inévitablement du marché noir.

Notons que selon la réglementation, seul le cannabis provenant des boutiques de la SQDC est autorisé.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

1 commentaire

  1. Paul Maraicher

    N’est-il pas autorisé de se procurer du cannabis dans une autre province? Sachant que la première vente de cannabis a été effectuée en colombie britannique à 22h30 le 16 après l’heure officielle de légalisation d’une province dans le décalage horaire le plus avancé, ne serait-il pas possible que le cannabis provienne d’une autre province ou l’heure d’ouverture des magasins était plus avantageuse pour cette personne que celle du Québec.
    Il me semblait qu’il était aussi possible de voyager avec son cannabis en avion à l’intérieur du pays. Le cannabis n’étant donc pas restreint à l’achat exclusif de la SQDC, il y a donc une possibilité que cet homme se soit procuré du cannabis ailleurs qu’au Québec et que cette substance ne soit pas nécessairement et assurément dérivée du marché noir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *