Il aurait agressé sexuellement trois victimes, dont une jeune autiste

Yannick Sirois-Mercier fait face à quatre chefs d’accusations dont trois pour des agressions sexuelles.

 

Une évaluation psychiatrique sur la responsabilité a été ordonnée par le juge Bertrand St-Arnaud envers Yannick Sirois-Mercier, un individu accusé de trois agressions sexuelles.

Parmi les 149 dossiers qui sont passés devant le juge St-Arnaud, le jeudi 11 octobre au palais de justice de Valleyfield, ceux de Yannick Sirois-Mercier retenaient une attention particulière. L’homme de 26 ans a été formellement accusé de trois agressions sexuelles, sur trois victimes ainsi que d’un chef de harcèlement. Fait important, VIVA média a appris que l’une des victimes serait atteinte d’autisme.

L’accusé qui a confié sa défense à Me Marc Lavoie aurait, selon la dénonciation consultée, sévi à deux reprises le 15 septembre 2018, ainsi que le 21 septembre et le 3 octobre.

Il a été convenu par les juristes, Me Kim Émond, procureure pour le Directeur des poursuites criminelles et pénales et Me Marc Lavoie, en défense, que Yannick Sirois-Mercier subisse une évaluation psychiatrique avant la suite des procédures.  Le résident de Salaberry-de-Valleyfield possède quatre antécédents judiciaires. Il a jadis été condamné pour des dossiers de stupéfiants, de contrebande de produits du tabac ainsi que pour un vol

La cause revient devant le tribunal le lundi 5 novembre. L’accusé reste détenu d’ici ce temps.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ