Fini le hockey junior dans Vaudreuil-Soulanges

Le Révolution de Saint-Lazare a quitté la glace pour une dernière fois pour aller poursuivre ses activités au Lac St-Louis. Photothèque

L’histoire du Révolution de Saint-Lazare aura été de courte durée puisque l’équipe disputera désormais ses matchs à Pierrefonds.

On se souviendra que c’était les Mustangs de Vaudreuil-Dorion qui avaient décidé de changer de domicile et trouver une niche au Complexe sportif de Saint-Lazare. Cette équipe, devenue le Révolution, avait connu une première saison plutôt difficile au sein de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. En 2017-18, le club dirigé par l’entraîneur-chef Éric Labrosse a maintenu un dossier de 10 gains, 34 revers, 4 défaites en prolongation et 1 en fusillade.

« Il est triste que l’on perde cette équipe du junior AAA. J’aurais aimé que les propriétaires du Complexe sportif et de l’équipe en arrivent à une entente. Comme il s’agit de deux entités privées, on ne peut s’en mêler. Ce seront mes seuls commentaires », a indiqué le maire de Saint-Lazare Robert Grimaudo.

En effet, il semble que le départ du Révolution résulte d’une mésentente entre les deux propriétaires des deux entités impliquées soit le Révolution et le Complexe sportif de Saint-Lazare.

Insatisfaits

Les copropriétaires de l’équipe étaient en désaccord avec la façon de gérer l’aréna, en particulier les installations. « Toute l’année, nous avons eu des problèmes et ce, sur une base quotidienne, mentionne d’entrée de jeu Éric Labrosse, copropriétaire et entraîneur-chef de l’équipe. Lors d’un entraînement, la moitié des lumières étaient éteintes. Plusieurs choses sont survenues au niveau des installations et cela, continuellement.» « Nous avons eu des problèmes avec le vestiaire et les toilettes. Il y a eu beaucoup de négligence avec toutes les installationset ce,  tout le long de la saison. Ils ne semblent pas se soucier de l’entretien du bâtiment », d’ajouter Dustin Traylen également copropriétaire.

Les deux propriétaires sont d’avis qu’une équipe de ce calibre mérite d’utiliser des installations plus qu’adéquates. « Je trouve cela dommage de partir. Je suis résident de Saint-Lazare et j’étais très enthousiaste à l’idée d’amener une équipe du junior AAA dans ma ville », nous dit Dustin Traylen.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *