Favoriser le cheminement d’un non-voyant à Saint-Lazare

Gabriel était de passage à la caserne de pompiers de Saint-Lazare, le 19 juillet, pour une rencontre avec des représentants du Service de Sécurité incendie. On le reconnaît avec la casquette rouge. Il était entouré de Sean O’Neill, Martin Tanguay (pompiers) Rachel Gauthier-Langlois (coordonnatrice aux communications), et Daniel Boyer (directeur du Service de sécurité incendie). Photo Stéphane Fortier

La Ville de Saint-Lazare, particulièrement le Service des communications, a accepté de recevoir un non-voyant, Gabriel Martel, afin de lui permettre de vivre un stage d’une semaine et l’aider dans son cheminement de choix de carrière.

Son séjour, qui se terminait le 20 juillet, lui a permis de toucher un peu à tout dans le service avec la directrice Geneviève Hamel et un de ses bras droits, Rachel Gauthier-Langlois. « J’ai beaucoup aimé ma semaine. J’ai fait un peu d’infographie, notamment pour le bulletin municipal », de dire spontanément Gabriel qui, bien qu’il voit un tout petit peu d’un œil, est considéré comme non-voyant. « À six mois, j’ai dû porter ma première paire de lunettes », révèle celui qui a une canne blanche, mais dit l’utiliser rarement.

Lors de son stage, Gabriel a apporté ses propres outils soit son ordinateur portable, un clavier en braille, et le lettrage sur son moniteur est blanc sur fond noir. De plus, l’éclairage de son lieu de travail se doit d’être diffus.

Actuellement inscrit à l’école spécialisée Jacques-Ouellette à Longueuil, Gabriel aimerait plus tard travailler dans le domaine sportif en faisant d’abord une technique sportive, une formation qui lui permettra de toucher la sphère qu’il désire dans le domaine. J’aimerais travailler particulièrement dans la natation », indique Gabriel. Justement, Gabriel fait partie d’un club de natation de Beaconsfield et participe à des compétitions provinciales nationales. Il a pris part à des championnats canadiens et québécois et il sera aux Jeux du Québec cet été à Thetford-Mines.

Donner une chance

Pour la Ville de Saint-Lazare, accueillir une personne comme Gabriel relève tout simplement du naturel. « Si nous avons accepté de recevoir Gabriel en stage, c’est notamment en raison de notre politique familiale et l’intégration, l’inclusion des personnes vivant avec un handicap fait partie intégrante de cette politique », explique Geneviève Hamel, directrice des communications à la Ville de Saint-Lazare qui rappelle qu’elle a déjà reçu des stagiaires dans le passé.

Rappelons qu’en plus de la Ville de Saint-Lazare, Montréal Relève en collaboration avec le CISSS de la Montérégie-Centre, l’Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB) et la Fondation En Vue de l’INLB était partenaire dans ce projet de stage. Ces organismes travaillent de concert afin de répondre à un besoin d’exploration professionnelle d’adolescents et jeunes adultes vivant avec une déficience visuelle. Grâce au programme Vision Carrières, ce sont annuellement une quinzaine d’adolescents et jeunes adultes qui profitent de stages d’une semaine en milieu professionnel dans un secteur d’intérêt. Les stages sont démarchés sur mesure pour les participants usagers de l’INLB.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *