Des jeunes conducteurs croient être meilleurs après avoir fumé du cannabis

Plusieurs jeunes conducteurs croient qu’ils conduisent mieux sous l’influence du cannabis. (Photothèque)

L’Association canadienne des automobilistes (CAA) a révélé un sondage qui peut donner des frissons. 34 % des jeunes qui ont été questionnés prévoyaient consommer du cannabis et prendre le volant par la suite.

Toujours selon l’enquête, plus de 75 % des répondants, qui ont admis qu’ils consommeraient du cannabis ont indiqué qu’ils comptaient rentrer à la maison avec un conducteur désigné ou un autre moyen sécuritaire après avoir consommer du cannabis.

Selon des informations publiées sur le site internet de CAA, les produits du cannabis d’aujourd’hui sont de 5 à 10 fois plus forts que ceux consommés dans les années 60. Le raffinement des méthodes de culture et le croisement de plants ont grandement modifié la concentration moyenne de THC, dont pour le haschich.

Jeff Walker, gestionnaire stratégique principal chez CAA explique que plusieurs jeunes conducteurs croient qu’ils conduisent mieux sous l’influence du cannabis. « La recherche a prouvé le contraire, mais notre sondage indique combien il est nécessaire de poursuivre la sensibilisation. Il faut le marteler : la drogue, c’est comme l’alcool. Dans les deux cas, il ne faut pas conduire après en avoir pris, il faut prévoir d’autres moyens de rentrer chez soi. »

M. Walker croit qu’il faut mettre l’accent sur la prévention. « Comme le cannabis est maintenant légal, la sensibilisation du public reste le meilleur outil pour assurer la sécurité de tous sur les routes, poursuit M. Walker. Les effets du cannabis et de l’alcool sur la conduite diffèrent peut-être, mais le résultat est le même : les réflexes s’en trouvent ralentis, ce qui risque d’entraîner des accidents, voire des décès. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ