Début du camp d’entraînement : quelques visages à surveiller

Ça y est! La présaison du Canadien se met enfin en marche. On peut enfin spéculer sur les nombreuses combinaisons de trio et à savoir qui occupera le fameux poste de premier centre à Montréal. Qui dit calendrier préparatoire dit également nouveaux visages et Jesperi Kotkaniemi est loin d’être le seul espoir à surveiller. C’est pourquoi je vous ai préparé une liste de ce qu’il faut garder à l’oeil en ce mois de septembre.

Josh Brook (2eronde – 2017)

Dans l’ombre de plusieurs autres espoirs du Tricolore, Josh Brook est probablement le meilleur défenseur de l’organisation à ne pas encore avoir joué avec le grand club. Son jeu avec la rondelle n’a pas cessé de progresser depuis ses débuts dans les rangs juniors à Moose Jaw. Une production de 32 points en seulement 45 matchs a placé le droitier de 19 ans au deuxième rang chez les défenseurs de son équipe l’an dernier. Il lui reste un an d’admissibilité au hockey junior, je serais donc surpris de le voir commencer l’année à Montréal. Le Canadien possède une certaine profondeur du côté droit de sa défensive et prendrait un gros risque en l’amenant dès maintenant chez les hommes. Gardez tout de même un œil sur lui lors des rencontres préparatoires.

Nick Suzuki (1reronde – 2017)

Fraîchement acquis de Vegas dans la transaction qui a fait passer Max Paciorettyaux Golden Knights, Suzuki est automatiquement devenu l’un des meilleurs espoirs de la Sainte-Flanelle. Lors des deux dernières saisons à Owen Sound (OHL), il a récolté un impressionnant total de 196 points (dont 100 l’an dernier). Le droitier peut évoluer à toutes les positions offensives, mais il semble que ce soit au centre que le Canadien souhaite le voir dans le futur. S’il connaît un bon camp d’entraînement, on pourrait le voir débuter la saison avec le grand club. Je serais surpris de le voir dépasser la marque des 9 matchs (après laquelle une année de son contrat sera « brulée »), mais qui sait… On disait la même chose de Victor Mete l’an dernier!

Victor Mete (4eronde – 2016) et Noah Juulsen (1reronde – 2015)

Ayant joué respectivement 49 et 23 matchs avec le grand club l’an dernier, ces deux jeunes défenseurs devront prendre du galon en 2018-2019. Les deux ont été impressionnant lors du match intra-équipe de dimanche, mais ils devront maintenant l’être lors de matchs préparatoires et réguliers. Sans devenir des joueurs vedettes, ils pourraient permettre au Canadien de lutter pour une place en séries éliminatoires si leur jeu monte d’un cran.

Ce sont les noms que j’aurai à l’œil lors des prochaines semaines, en espérant avoir quelques belles surprises dans l’alignement en début de saison.

À surveiller également : Cale Fleury (désenseur), Lukas Vejdemo (centre/aile gauche), Charlie Lindgren et Michael McNiven (gardiens).

Renaud Bourbonnais, chroniqueur sportif 

Originaire de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Renaud Bourbonnais a quitté la région en 2015 afin d’étudier en journalisme dans la capitale canadienne.

À Ottawa, il est attitré à la couverture du Rouge et Noir (LCF) depuis 2017 pour la station de radio francophone UniqueFM.

En 2018, ses responsabilités augmenteront alors qu’il couvrira les activités des Sénateurs dans la LNH.

 

 

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *