Agression à Salaberry-de-Valleyfield, les victimes demeurent silencieuses.

L’agression s’est déroulée dans un appartement situé sur la rue Salaberry à Salaberry-de-Valleyfield. (photo: Alain Gaudreau)

Le Service de l’identité judiciaire de la Sûreté du Québec a été demandé sur la rue Salaberry à Salaberry-de-Valleyfield à la suite d’une agression physique.

Une enquête est ouverte par la Sûreté du Québec relativement à une agression physique, survenue le mercredi 24 octobre vers 22 h 40, dans un logement situé à Salaberry-de-Valleyfield. Tout porte à croire que l’infraction serait reliée au trafic de stupéfiants.

La sergente Ingrid Asselin, responsable aux communications avec les médias à la Sûreté du Québec précise que deux hommes ont été blessés, mais que leur vie ne serait pas en danger. « C’est une agression physique, dit Mme Asselin. Cependant, des personnes ont rapporté avoir entendu des coups de feu. Par conséquent, nous avons demandé les techniciens du Service de l’identité judiciaire. »

Fait étrange, les victimes ont aussi pris la fuite à la suite de l’agression. À l’arrivée des policiers, il n’y avait plus personne. L’un des deux blessés, qui est bien connu des policiers, même si la SQ ne confirme pas cette information, a été retrouvé à l’hôpital. L’homme dans la vingtaine se serait rendu au centre hospitalier avec son automobile.

Aucune arrestation n’a été effectuée pour l’instant et selon des informations obtenues par VIVA média, les victimes ne seraient pas enclin à collaborer.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *