David Suzuki de passage à Senneville pour la remise d’un prix

Le scientifique et environnementaliste David Suzuki était de passage ce matin, à Senneville, pour remettre un prix de 4 000 $ au Regroupement Partage, pour son programme Cultiver l’Espoir. Ce Prix souligne le travail inspirant qui lui permet de distribuer des légumes biologiques à plus de 60 000 familles montréalaises, tout en visant l’autofinancement par la vente des légumes en épicerie.

L’événement festif de ce matin incluait une visite guidée avec des activités éducatives sur les champs agricoles à laquelle ont participé entre autres des gens sensibles à une agriculture et un avenir durable, des étudiants du collège John Abbott ainsi que certains élus de la Ville de Montréal.

Le Prix Action David Suzuki, qui dès l’année prochaine sera rebaptisé Prix Demain le Québec, est un concours annuel et panquébécois présenté depuis 2015 par le Mouvement Desjardins et la Fondation David Suzuki, mettant en valeur les projets citoyens ayant un impact positif sur la santé de l’environnement et de leur communauté.

La solidarité en action

« Je vois ici la solidarité en action, non seulement entre les gens, mais aussi envers la terre, a déclaré avec enthousiasme David Suzuki. Des jeunes qui aident des familles à mieux manger, et des entrepreneurs sociaux qui permettent aux jeunes de retrouver le monde du travail, le tout dans le respect de la nature. Voilà un antidote infaillible contre le cynisme, une invitation à penser le monde autrement et à agir en conséquence ! »

En décembre dernier, Cultiver l’Espoir s’est illustré parmi les dix projets écologiques qui ont été retenus sur plus de 160 candidatures reçues de partout au Québec. Les dix finalistes ont été soumis au vote du grand public entre le 24 novembre et le 4 décembre. Au total, près de 17 000 citoyens ont voté pour leur projet préféré.

« La vie associative trouve tout son sens dans des projets foncièrement citoyens et solidaires comme Cultiver l’Espoir du Regroupement Partage. On y voit briller les valeurs phares du milieu coopératif et toute la richesse des multiples retombées qui découlent de l’engagement citoyen. C’est notamment pour encourager des projets aussi durables et originaux sur les plans économiques, sociaux et environnementaux que nous appuyons le Prix Action et les activités de la Fondation David Suzuki », a affirmé Pauline D’Amboise, Secrétaire générale et vice-présidente gouvernance et responsabilité sociale du Mouvement des caisses Desjardins.

Un projet d’agriculture d’importance

Cultiver l’Espoir sera à terme le plus important projet d’agriculture urbaine et biologique au Canada. Il s’agit d’un projet multiacteurs et multisecteurs d’économie sociale et circulaire, dans lequel des terres inexploitées dans l’ouest de l’île sont revalorisées par des jeunes en réinsertion sociale, avec un extrant qui bénéficie à plus de 60 000 familles défavorisées et à tous les Québécois qui peuvent acheter des carottes biologiques. Ce modèle présente l’avantage de pouvoir être reproduit ailleurs au Québec et au Canada, avec l’appui de banques alimentaires partenaires et de distributeurs.

Afin de permettre à tous les Québécois de contribuer à ce projet novateur, le Regroupement Partage lance aujourd’hui sa campagne Adoptez un plant de carottes. Les gens qui souhaitent soutenir le projet et encourager l’agriculture urbaine, locale et biologique au bénéfice des moins nantis de la métropole peuvent choisir leur forfait d’adoption à adoptezunplantdecarottes.com.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ