Les Intrépides du Chêne-Bleu remporte la finale

photo de Louis-Michel Dubreuil

La finale de football cadet division 3 du Lac-St-Louis a été remportée vendredi dernier par les Intrépides du Chêne-Bleu sous des averses de pluie et de neige. Cette victoire contre les Griffons du Collège Selwyn House au compte de 42-7 leur a ainsi permis de mettre la main sur leur premier championnat en 5 ans d’histoire.

Les joueurs ont débuté le match en lions, marquant à chacune de leurs 4 premières séquences. Dès la première séquence, l’équipe a ouvert la marque en effectuant un jeu truqué des plus inusités. Le receveur vétéran William Bradford, après avoir réceptionné la passe du quart-arrière José «Pépé» Gonzalez, a lancé de nouveau le ballon à Noah Smallwood, un autre receveur vedette, dans la zone des buts, donnant 6 points aux Intrépides.

Le porteur de ballon étoile Josué Bangi a enchaîné avec plusieurs longues courses, dont 2 pour des touchés. Évoluant depuis peu au poste d’ailier rapproché, Tristan Beaulieu, un autre vétéran, a aussi profité de la finale pour marquer son premier majeur de la saison, mettant un point d’exclamation à la fin de son séjour chez les cadets.

Les 2 autres touchés ont été marqués par le porteur de ballon Réginald Rho et le quart-arrière «Pépé» Gonzalez, deux joueurs qui seront de retour l’année prochaine pour l’équipe cadette.

Du côté défensif, les vétérans, notamment le joueur de ligne défensive Nicolas Bélanger et les secondeurs Aldo Ikuzwe et Sean Murphy avec leurs nombreux plaqués, ont aussi joué une partie impeccable.

Murphy, de même que le demi de coin Luka Magliocco et Simon Pépin, un autre joueur de ligne défensive, se sont aussi illustrés avec un revirement chacun.

Le brio tant offensif que défensif n’a jamais permis aux adversaires d’être dans le coup et les Intrépides menaient 35-0 à la mi-temps.

De nombreux vétérans importants quitteront maintenant pour l’équipe juvénile. L’avenir s’annonce toutefois prometteur pour l’équipe cadette pour qui plusieurs joueurs clés seront de retour l’année prochaine.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *