Claude DeBellefeuille : la sécurité ferroviaire avant tout

MMC debellefeuille voie ferréeClaude DeBellefeuille, candidate du Bloc Québécois dans Salaberry-Suroît, veut s’assurer que le transport ferroviaire dans la circonscription se fasse de manière sécuritaire.

« Les villes et villages de notre circonscription sont traversés par des voies ferrées sans que l’on puisse savoir si elles sont véritablement en bon état. On doit faire des démarches pour en savoir davantage », souligne la candidate, indiquant que le transport de pétrole par rail a triplé entre 2009 et 2014.

La candidate bloquiste s’engage à mettre en place un comité citoyen capable de regrouper les anomalies du réseau ferroviaire. Celui-ci se basera sur le fonctionnement du Comité de vigilance citoyenne pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic. Il visera notamment à compiler les plaintes des citoyens, à identifier les secteurs à risque, à formuler des recommandations sur la règlementation adéquate à adopter et tâchera de bâtir des liens fructueux avec les compagnies ferroviaires, responsables de la qualité des voies ferrées.

Selon la candidate, le système actuel de vérification du réseau ferroviaire est inadéquat. « Comme les compagnies sont elles-mêmes responsables de la vérification du réseau, que le Bureau de la sécurité du transport canadien a seulement un pouvoir d’enquête après les accidents et que Transport Canada tarde, trois ans plus tard, à mettre en œuvre les recommandations à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, on ne doit plus attendre après le gouvernement fédéral pour agir », insiste-t-elle.

Du même souffle, elle ajoute que la gestion du dossier de la sécurité ferroviaire est un exemple du manque de leadership de la députée sortante du NPD durant les quatre dernières années de son mandat : « La tenue de consultation publique et la signature de pétitions est un bon début. Mais au‐delà de ça, on doit passer à l’action pour obtenir des réalisations concrètes. Avec le comité citoyen que je soutiendrai, on pourra se mobiliser afin d’avoir l’heure juste sur la qualité de nos voies ferrées ».

Rappelons que Claude DeBellefeuille a joué un rôle important dans l’accompagnement de la communauté méganticoise à la suite de la tragédie de 2013 alors qu’elle occupait la fonction de chef de cabinet du ministre des Affaires municipales d’alors, Sylvain Gaudreault.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ