Un médecin de la région a été cité à une audience par le Collège des médecins pour des accusations de nature sexuelle.

En plus de son poste à l’Hôpital Barrie Memorial à Ormstown, le Dr Messaoud Herma partage un bureau avec un collègue au Havre Santé à Salaberry-de-Valleyfield.  (Photo Mélanie Calvé)

Selon la documentation obtenue auprès du Collège des médecins du Québec, il est reproché au docteur Messaoud Herma d’avoir entre le 9 octobre 2018 et le 19 janvier 2019 transgressé les limites de sa relation professionnelle avec une patiente en ayant plusieurs contacts physiques avec celle-ci, allant jusqu’à des relations sexuelles complètes et en lui tenant des propos déplacés et abusifs à caractère sexuel de manière répétée et insistante, et ce par messagerie texte.

Barrie Memorial et Havre Santé

Dr Messaoud Herma est bien connu dans la région du Suroît. Il opère un bureau à l’Hôpital Barrie Memorial à Ormstown ainsi qu’un bureau au Havre-Santé à Salaberry-de-Valleyfield. Selon son profil, il est spécialiste en médecine familiale et il occupe un poste à l’urgence et à l’hospitalisation à l’hôpital d’Ormstown.

C’est la Dre Sylvie Tremblay, médecin régulière inscrite au Tableau du Collège des médecins du Québec, en sa qualité de syndique adjointe au Collège des médecins du Québec qui a signé la plainte disciplinaire en date du 24 avril 2019.

« J’ai des motifs raisonnables de croire que le Dr Messaoud Herma, alors qu’il était dûment inscrit au Tableau du Collège des médecins du Québec et qu’il exerçait principalement sa profession au 28 rue Gale à Ormstown, district de Beauharnois, a commis des actes dérogatoires à l’honneur et à la dignité de la profession médicale », peut-on lire dans l’acte de dénonciation.

Il est aussi indiqué que par ces motifs, que le conseil de discipline devrait déclarer coupable le Dr Messaoud Herma et d’imposer à ce dernier les sanctions jugées opportunes et équitables dans les circonstances.

Radiation

Annie-Claude Bélisle, coordonnatrice aux communications à la direction générale du Collège des médecins du Québec, indique que si le médecin est reconnu coupable, comme il s’agit d’une plainte pour inconduite sexuelle, la sanction pourrait être une radiation de cinq ans. Cependant, Il se peut que la durée soit moins, mais il faudra que la décision soit justifiée.

Une vérification faite auprès du Collège des médecins du Québec permet de confirmer que le Dr Messaoud Herma n’a aucune radiation à son dossier jusqu’à présent.

L’audience disciplinaire est prévue le jeudi 2 avril prochain. Les procureurs dans la cause sont Me Leslie Azer et Me Lucie Joncas.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Un commentaire

Laisser un commentaire