Benoît Priest annonce sa candidature au poste de conseiller municipal dans le district #3 des Moissons. Natif de Beauharnois, il est très impliqué auprès de la communauté beauharlinoise.

Ancien lutteur professionnel, devenu comédien et cascadeur, il a toujours été actif envers les citoyens. Il est le promoteur de plusieurs activités-bénéfices et événements. Le candidat souligne que malgré son air bourru, il est un homme de grand cœur. D’ailleurs, au cours des dernières années, il a créé l’organisme Voodoo Child pour venir en aide aux jeunes de 0 à 14 ans.

 

« J’ai fondé cet organisme parce que je suis préoccupé de nos jeunes en situation de vulnérabilité, que ce soit au niveau psychologique ou d’abus de toute sorte. Mon but est simplement de les accompagner pour qu’ils puissent s’épanouir sans contraintes », mentionne le fondateur des Voodoo Child. Pour réussir sa mission, M. Priest organise des levées de fonds et sollicite les entreprises.

 

Via un communiqué, il est possible d’apprendre que le candidat a côtoyé le public tout au long de son parcours de sportif et de la scène. Le fait qu’il ait toujours été entouré de gens de différents milieux lui offre une perspective plus empathique. Il est de bonne écoute et lorsque des problèmes lui sont soumis, il tombe en mode solution rapidement.

Crédit photo Benoit Priest

« Fort de mes expériences, je suis heureux d’annoncer ma candidature à titre de conseiller. J’ai à cœur de servir ma communauté tout comme je le fais avec les Voodoo Child. En tant que citoyen impliqué, j’aimerais contribuer davantage et de façon concrète au développement de Beauharnois qui est en pleine croissance. Je veux le meilleur pour cette ville et ses citoyennes et citoyens », a-t-il conclu.

 

Bien qu’il soit indépendant, il se joint aux candidats et candidates Manon Fortier, Dominique Bellemare et Marie-Josée Paiement en appuyant la candidature de Bruno Tremblay à la mairie

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire