Vaudreuil et Valleyfield, des classements complètement à l’opposé selon le magazine Actualité | VIVA MÉDIA Skip to main content

L’Actualité a dévoilé son classement des 103 villes de plus de 10 000 habitants au Québec où il fait bon vivre. Pendant que Vaudreuil-Dorion trône dans le sommet du classement en 15e position, étonnamment, c’est la Ville de Salaberry-de-Valleyfield qui ferme la marche en dernière position.

La Ville de Vaudreuil est classée en 15e position des villes où il fait bon vivre selon le magazine Actualité. (Photo Facebook Ville de Vaudreuil)

(Collaboration de Mélanie Calvé)

Le palmarès des villes québécoises où il fait bon vivre est tiré du classement national Best Communities in Canada 2019, réalisé par le magazine Maclean’s. Ce dernier a mesuré la qualité de vie dans les municipalités de 10 000 personnes et plus de toutes les provinces. Pour réaliser son classement, l’actualité a donc porté une attention sur les 103 villes québécoises qui y sont répertoriées.

Le classement n’est pas réalisé de façon aléatoire. Plusieurs aspects sont analysés pour déterminer la position qui est attribuée aux différentes villes de plus de 10 000 habitants. Il est question de l’accessibilité, du transport durable pour aller travailler, de la croissance démographique, du taux de criminalité, des soins de santé, de l’imposition, des commodités et du degré d’implication des gens envers leur collectivité.

Selon l’actualité, son classement constitue un outil de réflexion pour les citoyens, puisqu’il mesure la performance d’une centaine de municipalités dans neuf secteurs, dont la croissance démographique, la vitalité économique et l’accès à la propriété.

Les petites villes se démarquent. Près de la moitié des 25 villes classées au sommet comptent moins de 30 000 habitants, dont sept comptent moins de 20 000 résidents et elles sont presque toutes situées à proximité d’un grand centre urbain.

Vaudreuil-Dorion en constante amélioration

Le premier magistrat de Vaudreuil-Dorion se dit heureux de la position de sa ville dans le classement. « Nous sommes régulièrement situés dans les vingt premières positions, indique Guy Pilon. Ce qui me rend particulièrement fier c’est que les gens reconnaissent les efforts que nous faisons pour continuellement améliorer la qualité de vie de nos citoyens. »
Malgré un résultat plus qu’enviable, le maire Pilon ajoute qu’il y aura toujours des améliorations possibles à faire à Vaudreuil-Dorion.

« C’est impossible de ne plus rien avoir à améliorer, dit-il. Que ce soit pour les parcs, les pistes cyclables ou l’accès au bord de l’eau, nous aurons toujours des projets afin de rendre la vie de nos citoyens encore plus agréable. Toutefois, la preuve est là, il fait bon de vivre à Vaudreuil-Dorion. »

C’est la Ville de Salaberry-de-Valleyfield qui occupe la dernière position du sondage. (Photo Facebook)

Le maire Lemieux parle d’un sondage bidon

Questionné par VIVA MÉDIA, Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield, souligne pour sa part que le sondage n’est pas représentatif de la réalité de ce qu’il perçoit sur le terrain.

« Il s’agit d’un classement bidon mené à partir d’indicateurs plus que contestables, mentionne le maire Lemieux. On y place énormément d’emphase sur le revenu des gens, mais à peu près rien sur ce qui stimule une collectivité et contribue au bonheur. On n’y retrouve rien sur le nombre de fêtes et festivals. Rien sur la qualité du mouvement communautaire qui organise la communauté et stimule le sentiment. Rien sur la qualité des pistes cyclables. Rien sur le nombre de parcs et d’espaces verts. Rien sur la présence de plans d’eau. Rien sur les loisirs offerts, à la place on prend en compte le nombre de citoyens qui travaillent dans le domaine. Bref, si un citoyen de la ville X travaille pour un organisme de loisirs de la ville Y, c’est la ville X qui a des points, alors que les activités profitent aux citoyens de la ville Y. »

Toujours selon le maire de Salaberry-de-Valleyfield il est question d’un palmarès fabriqué pour les villes dortoirs. « Une ville peut être plate à mourir, mais scorer fort si ses citoyens vont gagner un gros salaire dans la ville d’à côté. Ce palmarès est tellement déconnecté de la réalité qu’il contredit carrément ce que les gens répondent lorsqu’ils sont questionnés via un sondage. La Fédération canadienne des entreprises indépendantes (FCEI) a classé Salaberry-de-Valleyfield au 49e rang des meilleures villes entrepreneuriales de tout le Canada selon une méthodologie impliquant un sondage auprès de ses membres. Aussi, selon le vaste sondage Léger pour le compte du Journal de Montréal, les Campivallensiens sont les citoyens qui, dans tout le Québec, sont les plus optimistes face à l’avenir. Dans ce même sondage, Salaberry-de-Valleyfield se classe 31e au Québec parmi les villes où les habitants se disent le plus heureux. Parce que les gens savent ce qui les rend heureux et pas les indicateurs bidons de l’Actualité », précise Monsieur Lemieux.

Steve Sauvé

Journaliste

2 Commentaires

  • Nathalie dit :

    Je suis résidente de Vaudreuil-Dorion, j’aime mon coin pour la proximité de tous les commerces du choix et de la variété, POINT.
    Ma ville n’a aucun charme à vous offrir, elle n’est pas belle, elle n’a rien pour vous faire dire WOW c’est beau!
    Les embouteillages sur les grandes artères sont constante à mon avis très personnel il y a eu un manque de vision qui perdure encore dans le développement de celle-ci et rien ne va en s’améliorant puisqu’elle ne cesse de grandir.
    Le seul avantage pour l’instant que je peux voir est l’accès rapide à trois autoroute.
    Quand je désire aller souper ou simplement prendre un verre en période estival je me choisis un resto avec terrasse sur le bord de l’eau à Valleyfield ou Hudson et non pas un resto terrasse qui donne sur un stationnement à Vaudreuil.

  • M. Vaillancourt dit :

    Je crois que le maire Lemieux vit dans le déni on pourrait le comparer à Trump. Il pourrait simplement voir à travers tous les commerces qui ont fermé et tous ceux qui s’expatrient vers Vaudreuil, c’est le temps d’ouvrir les yeux et d’agir!

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!