Ancien ministre, professeur universitaire émérite de l’Université de Montréal et économiste, Rodrigue Tremblay ne s’en laisse pas imposer par la retraite alors qu’il continue activement de s’impliquer à travers l’écriture de livres autant que de blogues dans le monde sociopolitique autant qu’économique.

Bien établi dans la région de Vaudreuil-Soulanges, M. Rodrigue est un modèle d’implication et de dévouement autant que de curiosité intellectuelle et de passion pour tout ce qui concerne la scène politique en général et de façon particulière, celle québécoise.

Creusant dans ses expériences personnelles en tant que ministre autant que par ses études sur la situation politique québécoise, il publiera en 2018 son livre « La régression tranquille du Québec, 1980-2018 » chez Fides. C’est d’ailleurs grâce à ce livre qui se veut un essai politique qu’il remportera par la suite le prestigieux prix Richard-Arès.

Ce prix est attribué chaque année depuis 1991 par la Ligue d’action nationale à l’auteur « d’un essai publié au Québec qui témoigne d’un engagement à éclairer nos concitoyens sur les grandes questions d’intérêt national. »

Rencontré en sa demeure, professeur Tremblay, émane la passion autant que sa résidence qui regorge d’histoires, de souvenirs et de livres… oui, de nombreux livres qui témoignent de l’esprit analytique et observateur de M. Rodrigue. Passionné pour le Québec, il en parle avec un amour profond et critique certaines décisions avec un respect hors du commun. Gentleman de la politique, ses yeux pétillent lorsqu’il s’élance pour parler de ce qui le passionne depuis toujours : le Québec, l’écriture et la recherche.

Son dernier livre en témoigne avec brio puisqu’il survole les questions politiques qui ont marqué le Québec dans les 38 dernières années. À travers celui-ci, il témoigne de ce qu’il a connu, de ce qu’il considère comme des erreurs autant que des réussites tout en démontrant ce qui a nui au Québec, à son épanouissement, à son indépendance, à son intégration au sein du Canada. En effet, M. Rodrigue qui ne ménage pas ses mots voit dans la situation politique actuelle des risques de perpétuer le fait que le Québec n’est que, et je le cite, « une colonie au sein d’un Canada anglais. »

Bref, son livre se veut une façon d’identifier les erreurs du passé et les défis futurs qui se posent pour le Québec et pour la nation québécoise.

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Un commentaire

Laisser un commentaire