Le boxeur Francis Lafrenière s’est incliné par décision majoritaire le samedi 24 novembre au Casino de Montréal face à Jose De Jesus Macia dans le cadre du combat principal de l’événement présenté par Groupe Yvon Michel.

C’est devant une foule de 400 spectateurs que Francis Lafrenière s’est incliné par décision majoritaire des juges. Cependant, il ne faut pas croire qu’il n’a pas vendu chèrement sa peau. À preuve, les deux premiers engagements ont été l’affaire du pugiliste de Coteau-du-Lac et un des juges du combat a remis une carte de pointage avec des pointages similaires pour les deux boxeurs. Toutefois, une dure réalité a rattrapé Francis Lafrenière au 3e round.

Reconnu pour mettre beaucoup de pression sur son rival et pour lancer une quantité importante de coups à chaque round, Francis Lafrenière n’a pas été en mesure de s’imposer et son adversaire en a profité. Une blessure majeure à la main gauche a amputé considérablement les chances de victoire de Lafrenière. « J’ai les deux tendons de la main gauche de sectionnés, confirme-t-il. Je vais connaitre la date de mon opération la semaine prochaine. Peut-être que j’aurai dû ne pas boxer, mais je pensais aux spectateurs et je n’ai pas voulu canceller. La seule fois que j’ai annulé un combat c’était pour mon mariage. »

La quantité de coups reçus par Lafrenière dans ce combat a été importante. De son propre aveu, il a été ébranlé comme jamais auparavant. « Ça faisait longtemps que je n’avais pas été ébranlé de la sorte, confirme avec franchise Francis Lafrenière. Honnêtement, ça m’était arrivé à mes débuts, mais ce n’est pas comparable. Je l’avoue, Jose De Jesus Macia m’a ébranlé comme aucun adversaire n’a réussi à le faire. Pour vrai, je le remercie pour le combat. Les gens ont apprécié. »

Malgré la défaite, Francis Lafrenière confirme qu’il ne compte pas abandonner aussi facilement. « Ce n’est pas la fin, loin de là. Les gens m’ont vu gagner et ils m’ont vu perdre. Ce que je trouve le plus important c’est que les gens puissent assister à de bons combats. »

Une chose est certaine, Francis Lafrenière ne remontera pas dans l’arène prochainement. « Mon médecin m’a avisé que j’aurai besoin d’une période de repos de 4 à 6 mois après l’opération. Donc, mon début d’année 2019 sera plus calme. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!