Le jeune kickboxeur Elvis Merli Sala a repris là où il avait laissé. L’adolescent de 12 ans a remporté son combat le samedi 8 février dans le cadre du gala de kickboxing amateur BFL 59 «Intensité»,

Elvis Merli Sala en compagnie de ses parents Emil Merli Sala (et  Daniela Trnkova. (Photothèque)

Elvis Merli Sala a remporté son duel face à Nathan Gourde par décision unanime. Pour expliquer sa victoire, son père et entraîneur, Emil Merli Sala explique que des ajustements ont été nécessaires à la suite du premier round.

« Il affrontait un combattant qui provient d’une école réputée pour les coups de pied latéraux, dit M. Merli Sala. Après le premier round, nous avons été dans l’obligation de changer de stratégie. Cela a fait en sorte qu’Elvis a beaucoup plus attaqué. Au troisième round son adversaire s’est mis à reculer donc, par conséquent, ça bien été pour nous. »

Cette sixième victoire d’Elvis Merli Sala laisse présager de belles choses. D’ailleurs, son paternel mentionne que son fils remontera dans l’arène à Wickham du 8 au 10 mai prochain dans le cadre du championnat canadien de kickboxing amateur.

Fait à signaler, en plus de couronner les meilleurs kickboxeurs, le championnat canadien de kickboxing amateur les vainqueurs seront automatiquement qualifiés au sein de l’équipe qui représentera le Canada au championnat mondial de l’Union mondiale de kickboxing et de karaté (WKU) qui aura lieu du 29 octobre au 4 novembre, au Château Frontenac de Québec.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire