Le 30 novembre prochain, le boxeur Francis Lafrenière sera relégué dans le coin de l’arène. Ce qui est tout à fait de mise puisqu’il agira à titre d’entraîneur pour le premier combat amateur de son fils Mathis.

Mathis Lafrenière 8 ans, fera ses débuts en boxe amateur le 30 novembre. (Photothèque)

Mathis Lafrenière n’a que 8 ans, mais déjà, il est l’exemple du dicton qui veut que la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. Il ne fait pas exception à la règle puisqu’il grandit dans l’univers de la boxe. C’est d’ailleurs dans cette optique que Mathis montera dans l’arène le samedi 30 novembre alors qu’il fera ses débuts en boxe amateur dans le cadre du gala organisé par le Club de boxe 201 à Saint-Clet dès 19 h.

Mélissa Gravel, propriétaire du Club de boxe 201, indique qu’une douzaine de combats seront à la carte. « Mathis Lafrenière sera opposé à un jeune de son âge et de son poids. Comme ce sont des jeunes de 8 ans, le combat sera de type PBB. Cela signifie qu’il n’y a aucun coup à la tête. De plus, les entraîneurs et l’arbitre peuvent arrêter le combat si jamais un des boxeurs est trop dominant. »

Pour le paternel, l’important est que Mathis s’amuse. « Il prend cela vraiment au sérieux, confirme Francis Lafrenière. En ce moment, il carbure à la boxe. Nous devons parfois freiner ses ardeurs, Dès qu’il se lève, il veut écouter des vidéos de boxe. Je l’entraîne cinq fois par semaine à raison de 30 minutes par séance. «

Pour ce qui est du combat principal de la soirée, il opposera Noam Hans à un boxeur qui reste à déterminer. Le jeune pugiliste de Vaudreuil-Dorion, qui vient de remporter la compétition des Gants Dorés, a une fiche de 18 victoires contre 1 revers.

Les billets sont disponibles au Club de boxe 201 à Saint-Clet ou en contactant l’administration sportive par Facebook.

Mathis s’entraîne sous la supervision de son père, le boxeur professionnel Francis Lafrenière. (Photothèque)

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire