Le boxeur Francis Lafrenière a commencé un camp d’entraînement il y a quelques semaines. Même si l’avenir est inconnu, il s’attend à recevoir un appel pour prendre part à un combat sous peu.

Dans le monde de la boxe, deux galas sont en préparation au Québec. Le 21 mars prochain, Groupe Yvon Michel présentera un spectacle au Casino de Montréal et Top Rank en fera de même le 28 mars au Centre Vidéotron à Québec. Le boxeur de Coteau-du-Lac croit qu’il sera sollicité pour prendre part à l’un de ces événements.

« J’ai souvent boxé sur des galas présentés par Groupe Yvon Michel, fait savoir Francis Lafrenière. Je ne connais pas l’avenir, mais je me prépare. Avec deux galas en une semaine, je ne peux pas croire que je ne boxerai pas. »

Lafrenière un adversaire de choix

Depuis quelques semaines, le nom de Francis Lafrenière revient souvent dans des discussions. Le pugiliste de 31 ans semble être attrayant pour certains boxeurs. C’est le cas pour Shakeel Phinn et Christian Mbili.

« Dans le cas de Shakeel Phinn, il y a eu des discussions avant les fêtes. Mais, nous ne nous sommes pas entendus. Cette semaine, nous avons eu une offre pour affronter Christian Mbili. Nous avons accepté, mais nous avons fait une contre-offre monétaire qui cette fois a été refusée. »

Fait important, autant Shakeel Phinn que Christian Mbili sont des boxeurs qui combattent dans une catégorie de poids supérieure à celle de Francis Lafrenière.

« Habituellement, je boxe à 160 livres alors qu’eux, ils boxent à 168 livres, mentionne Lafrenière. Récemment, nous regardions mon entraîneur Stéphan Larouche et moi la possibilité que je boxe à 154 livres. Donc, pour monter de catégorie de poids c’est particulier. Il faut savoir que je n’ai pas de difficultés à faire le poids à 160 livres. Mais, je n’ai jamais refusé une bonne offre. »

Steven Butler

Depuis plus de deux ans, plusieurs amateurs de boxe parlent d’un combat entre Francis Lafrenière et Steven Butler. D’ailleurs, les deux boxeurs se sont lancé des flèches à quelques reprises. Récemment, un possible affrontement entre les deux Québécois a refait surface.

« J’ai entendu la rumeur, mais il n’y a eu aucune offre et même aucune discussion », confirme Lafrenière avant d’ajouter que même s’il ne connait pas encore la date de son prochain combat ni même l’identité de son futur rival qu’il a vraiment hâte de remonter dans l’arène et qu’il a du plaisir à s’entraîner.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!