Une gifle au visage du maire et de la population | VIVA MÉDIA Skip to main content

À la suite de l’annonce de la remise en question du terrain pour accueillir le nouvel hôpital régional de Vaudreuil-Soulanges, le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon, s’exprime.

Le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon.

Rejoint par téléphone, Guy Pilon s’exclame avec fermeté et une très grande déception. « Ça fait des années que nous travaillons sur ce projet. Le choix du terrain a été fait à la suite d’une étude attentive. Nous avons tout fait pour respecter les obligations et les critères des différents ministères. »

Selon les dires de M. Pilon, ce site était idéal. Il se trouve à proximité des grandes artères et des autoroutes. « Il y a des démarches à faire pour dézoner le terrain. Cependant, les autres terrains présentés n’étaient pas conformes. Je l’avais démontré clairement lors du comité de sélection. La CMM (La Communauté Métropolitaine de Montréal) refuse de modifier son périmètre urbain », ajoute-t-il.

Il s’agit donc d’une grande déception pour la région et pour le maire lui-même. Dans son envolée de déclarations sur le sujet, il affirme « c’est une claque en plein visage pour 150 000 personnes. »

Pour l’instant, il s’agit d’attendre. Il faudra voir les nouveaux terrains proposés par les ministères impliqués et la CMM. D’ici là, les gens continueront à se rendre à Hawkesbury pour obtenir des services dans des délais raisonnables, selon Monsieur le Maire.

Nicola Di Narzo

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!