Sonia Alain, l’écrivaine de Saint-Lazare n’a rien du parcours typique d’une littéraire. Sa passion pour les romans et pour l’écriture a été le moteur de son parcours atypique.

Avare de romans, Sonia découvre tout aussi rapidement sa passion pour l’écriture qu’elle développe tout au long de son adolescence. Ce sont d’abord des nouvelles et ensuite des chroniques dans des revues spécialisées pour les garderies. Mais, la piqûre de l’écriture fait ensuite ses ravages puisqu’elle ne peut résister à l’envie d’écrire son premier roman.

« J’ai toujours aimé lire. En fait, je suis une dévoreuse de romans, confie l’écrivaine avec un enthousiasme jouissif qu’elle peine à cacher. L’auteur qui m’a le plus influencée est Anne Golon avec sa série “ Angélique ”. C’est une série qui m’a donné le goût d’écrire et de me faire connaître ainsi. Mon premier roman a été publié en 2009. Je ne pensais pas en vivre, mais devant l’enthousiasme des gens, j’ai vu qu’une avenue s’ouvrait devant moi », confie Sonia.

Photo : Sylvain Hamel – Studio Binary Revolt

Un début encourageant

Devant l’enthousiasme de son entourage et les encouragements reçus, elle trouve l’ardeur et la persévérance nécessaire pour en faire un chemin de vie. À coup de mots et de frappes de clavier, elle se bâtit un créneau de lecteurs. En plus d’écrire ses romans avec passion et dévouement, elle donne des conférences sur ses romans et offre même des révisions littéraires pour les jeunes auteurs.

Elle rêve de voir, un jour, ses séries adaptées à la télévision tout comme celles d’Anne Golon qu’elle a tant aimées. Entre temps, elle écrit avec son cœur entremêlant les styles littéraires qui la font vibrer. « J’écris toujours à partir de ce qui me passionne et donc j’espère toujours que les gens le seront tout autant en me lisant. J’aime mélanger les styles et laisser se côtoyer la romance érotique, le suspense et la fantaisie », ajoute l’écrivaine.

Un futur prometteur

Ses romans sont maintenant tous distribués en Europe. Le Tome 1 de sa série D’amour et de haine a même vu ses droits être achetés par une maison d’édition en France. Comme si tout cela ne suffisait pas, elle sort un nouveau roman au Québec : Conquise. Un nouveau roman de 370 pages. « Normalement ce type de roman s’écrit en environ 6 mois à temps plein. Celui-ci a été écrit en 3 mois, mais avec des nuits hypothéquées… plus de week-ends et plus de soirées libres », confie Mme Alain.

Ce nouveau roman sera disponible dans toutes les librairies à partir du 30 janvier. Le lancement officiel quant à lui aura lieu le 23 février 2019 à 13 h à la bibliothèque de Saint-Lazare.

D’ici là, l’encre l’attire à nouveau puisqu’elle a déjà commencé un troisième roman dans cette même collection qui sortira à l’automne. Outre ses romans, elle devra aussi concentrer ses énergies sur d’autres projets pour lesquels elle a été approchée.

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!