La bibliothèque de Vaudreuil-Dorion a procédé, le mercredi 5 février, à l’abolition des frais de retard. Ainsi, les usagers de la bibliothèque municipale n’ont plus à payer de frais lors de retour des documents, et ce même si la date de retour prévue est dépassée.

Lors de la location de documents, l’usager dispose de trois semaines pour rapporter son prêt. (Photothèque)

L’idée derrière ce projet fait suite à des discussions tenues par certains employés de la bibliothèque lors d’un congrès. Comme l’explique Annick Lemay, chef de division à la bibliothèque à la Ville de Vaudreuil-Dorion, la décision prise a été longuement réfléchie et pourrait faire une grande différence pour les usagers.

« À la bibliothèque de Baie-Comeau, l’abolition des frais de retard a eu des répercussions positives, mentionne Annick Lemay. On parle d’une augmentation des abonnements, des prêts et de la fréquentation. Également, cela favorisera les échanges positifs entre les usagers et le personnel de la bibliothèque. Lors des inondations, comme la circulation dans certaines rues était difficile, nous avions procédé à l’abolition des frais de retard et cela n’avait rien eu de dramatique pour nos opérations. »

L’abolition des frais de retard n’aura pas de réel impact sur le budget de la bibliothèque. Du moins, c’est l’avis de Mme Lemay. « La gestion de comptes et le temps qu’un employé consacrait aux appels sont à prendre en considération. Notre budget ne dépendait pas des frais de retard. »

Disponibilité

Certains documents pourraient être rapportés à la suite d’un délai plus long que celui prévu lors du prêt. Cependant, cela n’affectera en rien la disponibilité. « Notre système de prêt est conçu pour faire en sorte que lorsque trois membres sont en attente pour un document, celui-ci est alors acheté et il est disponible pour un prêt. Par conséquent, il y a peu d’attente », expose Annick Lemay.

Le coût des amendes imposées n’était pas exorbitant. Il était question de 0,15 $ par jour par documents pour les adultes et 0,05 $ par jour par document pour les enfants. Malgré cette réalité, certains usagers moins fortunés préféraient éviter la bibliothèque. « Il y a des gens qui n’avaient pas les moyens financiers de payer, dit Mme Lemay. Cela faisait en sorte que ces gens pouvaient être gênés de venir à la bibliothèque. Maintenant, ça sera différent. »

Documents facturés

Il ne faut pas croire que malgré l’abolition des frais de retard que cela fait en sorte que les usagers rapporteront les documents avec des retards importants. « Lors de la location de documents, l’usager dispose de trois semaines pour rapporter son prêt. Il peut renouveler son prêt à deux reprises si le document n’est pas déjà réservé par un autre usager. Cependant, si le document n’a pas été renouvelé et qu’il y a un retard, après deux semaines, une lettre est envoyée à l’adresse de l’usager. Après 28 jours de retard, une facture pour le ou les documents en retard est envoyée. »

La bibliothèque de Vaudreuil-Dorion dispose d’un budget d’achat de documents de 210 000 $. Cette somme provient du ministère de la Culture et des Communications ainsi que de la Ville de Vaudreuil-Dorion.

« Nous avons environ 100 000 documents à la bibliothèque, fait savoir la chef de division de la bibliothèque. Nous avons évidemment des livres, mais aussi des disques compacts, des DVD, des magazines, des jeux et des livres numériques. Pour emprunter des documents, il faut simplement être membre. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire