La salle d’exposition Antoine Aimé-Dorion, de la Maison Trestler, est l’hôte de l’artiste Valérie Langlais dans le cadre du projet TRACE. Bien que le vernissage se déroule de façon virtuelle, l’auteur de ces lignes a eu le privilège d’y avoir accès en présentiel.

Crédit photo : Mathis Denis

Louis Leblond-Vallée, directrice de la maison Trestler explique qu’elle et Mme Langlais ont convenu de faire un vernissage complètement virtuel le 25 mars via Facebook Live. De cette façon, plus de personnes peuvent admirer les toiles en même temps.

« Avec les mesures sanitaires, la salle d’exposition ne peut pas accueillir plus de huit personnes, mentionne Mme Leblond-Vallée. Ce nombre était trop petit et nous avons pensé faire un lancement virtuel et en refaire un en présentiel au courant du mois d’avril ou de mai si les mesures sont assouplies. »

 

Un processus unique et inspirant

Valérie Langlais a un processus artistique qui allie la photographie, la peinture et l’utilisation de matière recyclable. Elle indique que depuis le début de la pandémie elle a eu beaucoup de temps pour se promener dans la région. Habitant près du canal de Soulanges, elle a pris des photos des différents saisons et paysages qui se présentaient devant elle.

« J’utilise ensuite les photos comme point de départ afin de choisir mes couleurs et l’émotion de la toile, déclare-t-elle. Je vais peindre les bases et ensuite intégrer des matières recyclées comme des filets ou de la soie pour donner une forme plus précise à la toile. Ensuite la partie plus abstraite commence. »

Mme Langlais utilise le principe du coulage afin de marquer ses toiles de couleurs et de lignes abstraites. Après que celles-ci sont sur la toile, elles lui donnent des balises afin de compléter l’œuvre.

« C’est difficile à expliquer, mais ce n’est pas moi qui décide après le coulage ce que je dois rajouter, c’est la peinture elle-même, souligne Mme Langlais. Je dirais que la toile agit comme un organisme que je dois compléter. »

 

Les toiles de Valérie Langlais qui représentent la région de Vaudreuil-Soulanges sont exposées à la Maison Trestler jusqu’au 31 mai 2021. Pour connaître les dates où l’artiste sera sur place afin de parler de ses œuvres, la population doit se rendre sur le Facebook de la maison ou sur le site internet.

Laisser un commentaire