Le courriel demeure le plus grand vecteur d’attaques pour les pirates du web | VIVA MÉDIA Skip to main content

Saint-Zotique – Comment les pirates s’y prennent pour s’ingérer dans votre ordinateur? Le courriel étant le plus grand vecteur d’attaques, comment pouvez-vous améliorer votre protection ? Savez-vous que le piratage sur le web a augmenté de 658% depuis la pandémie liée à la COVID-19?

Dominic Villeneuve, spécialiste en cybersécurité, a démontré comment les pirates de l’informatique s’y prennent pour attaquer les victimes lors d’un déjeuner-conférence de la Chambre de commerce et d’industrie de Vaudreuil-Soulanges.

(Photo : Denis Bourbonnais – La Voix Régionale)

Voilà quelques-unes des questions qui ont été abordées par Dominic Villeneuve, directeur cybersécurité et infrastructures chez UV Assurances, lors du dernier déjeuner-conférence organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Vaudreuil-Soulanges (CCIVS).

S’adressant à plus d’une cinquantaine d’invités réunis au Club de golf de Saint-Zotique, le conférencier a fait une démonstration de piratage en direct pour démontrer que le public peut faire partie de la solution dans la lutte à la cybersécurité. « Ne soyez pas victime de votre insouciance. Prenez le temps de regarder comment vous protéger », recommande celui qui accomplit le travail de pirate éthique depuis 25 ans.

M. Villeneuve a signifié que 61% des vols de données sont attribuables à un mot de passe trop faible comme Sherlock par exemple. De plus, des erreurs humaines sont responsables dans une proportion de 95% à la réussite des courriels d’hameçonnage.

« Pensez avant de cliquer si vous avez un moindre doute. Une fois piratées, les données s’en vont dans le dark web. Le serveur touché aura sur le disque dur un ou des virus qui vont s’activer au redémarrage », explique le spécialiste en cybersécurité, qui a trouvé des brèches en travaillant pour les gouvernements du Québec, du Canada, des États-Unis et du Mexique.

Le conférencier devait ajouter que des groupes criminalisés peuvent compter jusqu’à 150 personnes qui agissent simultanément pour perpétrer des attaques. Il compare la situation à une équipe de hockey qui se défend à 5 contre 1 et que le gardien, c’est vous.

« Tous vos employés doivent être des goalers. C’est important qu’ils soient formés en lien avec la cybersécurité. Les entreprises doivent établir un plan d’action pour permettre à leurs employés de contrer les cyberattaques. Le coût moyen du piratage pour une entreprise s’élève maintenant à 4,2 millions $ », prévient Dominic Villeneuve.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Un commentaire

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!